Publié

FootballFifa/Corruption: le président de la Fédération brésilienne se met en réserve

Rio de Janeiro, 7 jan 2016 (AFP) - Le président de la Fédération brésilienne de football Marco Polo Del Nero a "volontairement" interrompu ses fonctions "pour 150 jours" et "pour des raisons personnelles", a annoncé jeudi l'institution dans un communiqué.

M. Del Nero a désigné son vice-président, Antonio Carlos Nunes de Lima, 77 ans, pour le remplacer "à titre intérimaire", est-il précisé. L'un des vice-présidents de la CBF, a indiqué jeudi à Globosporte.com que M. Del Nero n'annoncera pas sa démission, comme certains le supposaient depuis que son nom est apparu dans l'enquête du FBI sur la corruption au sein du football mondial. Cette enquête a déjà conduit en prison de nombreux dirigeants, dont l'ex président de la fédération, José Maria Marin. En décembre, M. Del Nero avait déjà présenté une demande de mise en disponibilité "dans le but de se consacrer à sa défense après avoir vu son nom mentionné dans des procédures de la justice nord-américaine et du comité d'éthique de la Fifa", selon la CBF. Il avait désigné à sa place "à titre intérimaire" le député Marcus Antonio Vicente. Mais mardi, M. Del Nero a écarté M. Vicente et repris ses fonctions pour seulement 48 heures, avant de désigner ce jeudi M. Nunes de Lima. José Maria Marin, son prédécesseur à la tête de la Fédération brésilienne, faisait partie des hauts responsables de la Fifa interpellés le 27 mai dernier à Zurich (Suisse). Il a été extradé vers les Etats-Unis le 3 novembre et placé en détention. L'enquête de la justice américaine vise conjointement MM. Del Nero et Marin, ainsi que leur prédécesseur Ricardo Teixeira, dont les mandats (1989 à 2012) à la tête du football brésilien avaient été entachés par de nombreuses accusations de corruption. cdo/tup/dmk

(AFP)

Ton opinion