Publié

footFifa: l'Argentine en tête, la France et l'Italie en danger pour le Mondial 2018 (PAPIER GENERAL)

L'Argentine, malgré sa défaite en finale de la Copa America face au Chili, occupe la première place du nouveau classement Fifa, au détriment de l'Allemagne, pourtant championne du monde, alors que la France et l'Italie, en fort recul, seront en danger lors du tirage au sort des éliminatoires du Mondial 2018.

La France, battue à domicile en amical par la Belgique (3-4) puis en Albanie (0-1), recule de 13 places et tombe à la 22e place (15e pays européen), perdant ainsi, tout comme l'Italie (17e, 12e pays européen), son statut de tête de série pour le tirage au sort du 25 juillet, à Saint-Pétersbourg, des groupes de qualification à la Coupe du monde 2018. Ce statut est réservé pour le vieux continent aux neuf premières nations européennes de ce classement Fifa, à savoir l'Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, le Portugal, la Roumanie, l'Angleterre, le Pays de Galles, l'Espagne et la Croatie. La Fifa a cependant précisé jeudi dans un communiqué que l'UEFA "a demandé à ce que l'Angleterre, la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et les Pays-Bas soient obligatoirement versés dans des groupes de six équipes", augmentant ainsi leurs chances de se qualifier dans la mesure où les huit meilleurs deuxièmes s'affronteront en barrages en novembre 2017. Nouveau leader du classement Fifa, l'Argentine détrône l'Allemagne, dans un classement où la Belgique recule d'un rang à la 3e place. Dans le top 10, les plus fortes progressions sont effectuées par la Roumanie, 8e ( 4 places) et l'Angleterre (9e, 6). Le Pays de Galles, meilleure progression en termes de points (226, 12 places), accède au 10e rang. Les plus fortes chutes concernent l'Espagne (12e, moins 2 places), l'Uruguay (13e, -5) et la France (22e, -13). Jusqu'ici 5e et 9e nations européennes, la France et l'Italie payent leurs mauvais résultats du mois de juin, l'Italie ayant concédé un nul (1-1) en Croatie et un revers (0-1) face au Portugal. Ces deux habituelles places fortes du continent européen devraient donc figurer dans le 2e chapeau. Une situation qu'a déjà connue la France lors du tirage au sort des qualifications pour le Mondial-2014. Les Bleus étaient tombés dans un groupe avec l'Espagne, alors championne du monde en titre, avant d'en passer par un barrage face à l'Ukraine (0-2, 3-0) pour valider leur billet pour le Brésil. Seule la chance semble donc pouvoir désormais prémunir l'Italie et la France de tomber dans le groupe où figurera par exemple l'Allemagne, championne du monde en titre. Outre la Mannschaft, les autres têtes de série à craindre seront entre autres la Belgique, les Pays-Bas et le Portugal pour les Azzurri et les Bleus, par ailleurs assurés de ne pas lutter dans le même groupe. Pour les modalités du tirage au sort de la zone Europe, la répartition sera de 5 chapeaux de 9 nations, plus un autre chapeau de 7 nations. Sept groupes de six équipes et deux de cinq équipes seront alors formés. La Russie, pays-hôte déjà qualifié, et Gibraltar, pas encore reconnu par la Fifa, n'y figureront pas. Au total 52 équipes sur les 54 de l'UEFA seront en lice. ebe/ol/cyb

(AFP)

Ton opinion