Publié

FootballFifa - Le Sri-Lankais Fernando va combattre sa suspension à vie devant le TAS

Le Sri Lankais Vernon Manilal Fernando, ancien membre du comité exécutif suspendu à vie de toute activité liée au football par la commission de recours de la Fifa, va faire appel devant le TAS de cette décision "injuste et sévère", ont annoncé jeudi ses avocats.

Ce proche de l'ancien président de la Confédération asiatique (AFC) Mohamed Bin Hammam a vu sa sanction initale de huit ans aggravée mercredi, sa demande de clémence en appel ayant échoué. "Fernando estime qu'une interdiction à vie est injuste et sévère", ont souligné dans un communiqué ses avocats, qui assurent l'alourdissement de sa punition est une forme de "dissuasion" contre le droit d'interjeter appel auprès de la Fifa. "Sur le plan légal, Fernando n'a pas d'autre alternative que de faire appel de cette décision devant le Tribunal arbitral du sport, un tribunal indépendant en dehors des procédures de la Fifa", indique le communiqué. M. Fernando, 63 ans, siégeait avant sa suspension au comité exécutif de la Fifa depuis janvier 2011, ainsi qu'à celui de l'AFC. La BBC et d'autres médias britanniques avaient affirmé qu'il figurait parmi les personnes qui avaient accompagné Bin Hammam en voyage en mai 2011 à Trinité-et-Tobago. C'est durant ce voyage que le Qatariote aurait tenté d'acheter des voix en vue de l'élection présidentielle à la Fifa, à laquelle il souhaitait se présenter. Radié à vie en 2011 par la Fifa, Bin Hammam avait obtenu du TAS l'annulation de sa condamnation, et en décembre 2012, il avait démissionné de son poste à la Fédération internationale. aj/adp/sm/smr/sk

(AFP)

Votre opinion