Actualisé 05.06.2015 à 19:55

St-GallFIFAgate: nouvelles perquisitions du MPC

Dans le cadre de son enquête sur les Mondiaux 2018 et 2022, le MPC a perquisitionné une société de conseil st-galloise.

La perquisition a eu lieu dans le cadre de l'enquête sur l'attribution par la FIFA des coupes du monde 2018 et 2022.

La perquisition a eu lieu dans le cadre de l'enquête sur l'attribution par la FIFA des coupes du monde 2018 et 2022.

AFP

Une entreprise de conseils et gestion en marketing sportif du canton de St-Gall a également fait l'objet d'une perquisition dans le cadre de la procédure menée par le Ministère public de la Confédération (MPC) à propos de l'attribution par la FIFA des coupes du monde 2018 et 2022. Kentaro, sise à Mels, a collaboré.

Le MPC a confirmé à l'ats vendredi 5 juin soir l'information du quotidien allemand Bild. La perquisition s'est déroulée le mercredi 27 mai, jour de l'arrestation spectaculaire à Zurich de sept dirigeants de la FIFA. C'est également ce jour-là qu'on apprenait que le MPC et la Police judiciaire fédérale auditionnaient dix ex-membres du comité-exécutif de la FIFA en tant que personnes appelées à donner des renseignements.

Documents remis aux enquêteurs

La perquisition des locaux de la société Kentaro s'est déroulée sous une forme allégée. Une telle procédure est suivie lorsque la personne ou la société concernée se montre coopérative. En l'occurrence le matériel exigé, les documents utiles à la procédure, a été librement remis aux enquêteurs, a précisé le MPC.

Kentaro est inscrite au registre du commerce depuis une douzaine d'années. Elle fournit soutien et conseils à des clubs sportifs et des athlètes. Elle est aussi active en conseil en gestion du sport en général et du marketing de la télévision et des droits similaires.

L'enquête du MPC touche les coupes du monde 2018 en Russie et 2022 au Qatar. Selon une information non confirmée de Bild, la perquisition se rapportait à l'édition 2022.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!