Actualisé

SUEDEFifi Brindacier accusée de racisme

Les films mettant en scène la fillette de 9 ans ont été passés au peigne fin afin de n'offenser personne.

La télévision suédoise SVT a annoncé, lundi 29 septembre, avoir expurgé les téléfilms mettant en scène Fifi Brindacier, héroïne extravagante de la littérature pour enfants, pour prévenir toute accusation de racisme.

«SVT a coupé les éléments qui pouvaient être considérés comme choquants», a annoncé le groupe dans un communiqué.

«Notre public, ce sont les enfants et nous pensons que cela peut être offensant ou méprisant pour les enfants de voir ou d'entendre ça», a précisé une responsable du groupe, Paulette Rosas Hott.

«Le roi des Nègres»

Lorsque Fifi parlait de son père, elle l'appelait «le roi des Nègres». Le son a été remixé et elle l'appellera dorénavant «le roi». Et une scène dans laquelle elle jouait au «Chinois» en bridant ses yeux a été coupée.

La société Saltkråkan, qui détient les droits d'Astrid Lindgren, l'auteur de Fifi Brindacier, a validé ces modifications. «Astrid Lindgren avait d'autres valeurs que celles d'offenser les gens», précise son représentant Nils Nyman dans le communiqué.

Nouvelle jeunesse

Fifi Brindacier (Pippi Långstrump dans la version originale) est une petite fille de neuf ans, espiègle et insolente, avec ses longues nattes rousses, qui vit avec son singe Monsieur Nilsson et son cheval.

La série de téléfilms a été diffusée la première fois en 1969. Elle le sera à nouveau à Noël, dans une version remasterisée également disponible en DVD.

Ci-dessous, un épisode de la série:

(ats)

Votre opinion