Publié

Carnet noirFigure du Gros-de-Vaud, Yvan Nicolier est décédé

Le syndic d'Echallens et président des conseils d'administration du Lausanne-Echallens-Bercher (LEB) et des tl s'est éteint dans la nuit des suites d'un infarctus.

Yvan Nicolier s'est éteint.

Yvan Nicolier s'est éteint.

Philippe Maeder / Archives

Une figure du Gros-de-Vaud s'est éteinte. Yvan Nicolier, syndic d'Echallens depuis presque 25 ans et président des conseils d'administration du Lausanne-Echallens-Bercher (LEB) et des tl (Transports publics lausannois), est décédé. Il a succombé des suites d'un infarctus dans la nuit de mardi à mercredi.

Lundi encore, l'élu de 57 ans participait à la présentation à la presse de la mise en souterrain du LEB à Lausanne, aux côtés de la conseillère d'Etat Nuria Gorrite et du municipal lausannois Olivier Français. «C'était un homme profondément attaché à sa commune, à son Gros-de-Vaud, à sa terre, mais il n'était pas englué dans son terroir, il était aussi un visionnaire, capable d'aimer la tradition et la modernité», a rappelé ce mercredi 12 novembre, émue, la conseillère d'Etat.

Récemment, il avait joué un rôle moteur dans le rapprochement entre les tl et le LEB. Président du conseil d'administration du LEB, il avait accepté de reprendre aussi la présidence des tl et de superviser le processus de réorganisation.

Trait-d'union indispensable

«Il était le trait d'union indispensable», poursuit Nuria Gorrite. Très vite, il s'était impliqué en faveur des tl. «C'est une perte brutale et immense. Je suis sous le choc», a-t-elle ajouté.

Lorsqu'elle était syndique de Morges, elle l'avait côtoyé au comité de l'Union des communes vaudoises (UCV). «C'était aussi un bon vivant, quelqu'un de cultivé et il avait beaucoup d'humour».

Un grand vide

«Sa disparition soudaine laisse un grand vide», indique Michel Joye, directeur des tl. «Durant cette première année de rapprochement, je me suis senti totalement soutenu par lui. Chaleureux, ouvert, franc dans ses propos, il était notre porte-drapeau», écrit-il.

Le Conseil d'Etat a salué la mémoire d'un «serviteur acharné de l'intérêt public». Yvan Nicolier a commencé sa carrière professionnelle comme juriste à L'Etat de Vaud. Il avait siégé à la Constituante vaudoise, au comité de l'UCV et au sein de nombreuses entités régionales. Il avait accédé à la municipalité d'Echallens en janvier 1989 et à la syndicature un an plus tard.

(ats)

Votre opinion