Canada: Fillette de 3 ans priée de mettre une robe plus «appropriée»
Actualisé

CanadaFillette de 3 ans priée de mettre une robe plus «appropriée»

La garderie que fréquente la petite Lola a estimé que les bretelles de sa tenue étaient trop fines. Sa mère est outrée.

par
joc
La petite fille va devoir renoncer à mettre sa robe préférée pour aller à la crèche.

La petite fille va devoir renoncer à mettre sa robe préférée pour aller à la crèche.

CTV

Les températures flirtant avec les 30 degrés mercredi dernier à Winnipeg, Sadie Stonehouse n'a pas hésité en choisissant la tenue que porterait sa petite Lola pour la journée. La fillette de 3 ans a enfilé une petite robe légère et pris le chemin de la garderie. En allant récupérer Lola à la fin de la journée, la baby-sitter s'est fait sermonner par le personnel de la crèche: la robe de la petite fille était «inappropriée», rapporte CTV News.

«Ils lui ont dit que les bretelles de sa tenue devaient mesurer au moins 5 centimètres», raconte la maman de Lola, qui n'en revient toujours pas. Les employés de la garderie ont par ailleurs expliqué à la baby-sitter de la fillette que si elle remettait cette robe, il allait falloir qu'elle porte un T-shirt dessous.

«Elle va penser qu'elle a fait quelque chose de mal»

Outrée, la Canadienne ne sait comment expliquer à sa fille qu'elle n'a plus le droit de porter sa robe préférée à la garderie. «Elle va penser qu'elle a fait quelque chose de mal alors que ce n'est absolument pas le cas. Elle va commencer à remettre en question son corps, et c'est tellement jeune pour penser à ce genre de choses», déplore Sadie.

Interrogé, le directeur de la crèche a refusé de commenter l'affaire. Il s'est contenté d'expliquer que son établissement suit le même règlement vestimentaire que les autres écoles de la région. Du côté du réseau scolaire, le son de cloche est différent: «Nos écoles partagent le même toit que certaines garderies, mais celles-ci sont gérées par des organisations séparées (...) Comme cette enfant ne fait partie de nos élèves, nous encourageons les parents à contacter directement la garderie», a précisé un porte-parole de Pembina Trails School.

Votre opinion