Hockey sur glace: Fin de match folle à Lausanne, mais nouvelle défaite du LHC

Publié

Hockey sur glaceFin de match folle à Lausanne, mais nouvelle défaite du LHC

Les Lions ont été battus sur la plus petite des marges contre Kloten mardi soir à la Vaudoise aréna. But de Richard Panik annulé quasi sur la sirène finale.

par
Chris Geiger
(Lausanne)
Les Vaudois sont tombés à 52 secondes de la troisième sirène.

Les Vaudois sont tombés à 52 secondes de la troisième sirène.

Pascal Muller/freshfocus

Lausanne n’est pas parvenu à enchaîner un troisième succès de rang en National League pour la deuxième fois de la saison. La faute à la pauvre prestation réalisée par les Lions devant le néopromu Kloten (0-1) mardi soir à la Vaudoise aréna. Il a fallu attendre la dernière minute du temps réglementaire pour voir l’unique but de la rencontre signé Luc Schreiber.

Le No 62 des Aviateurs a fini par faire sauter le verrou d’un Ivars Punnenovs qui avait longtemps retardé l’échéance à 52 secondes de la troisième sirène. Dans la foulée, Richard Panik avait bien cru égaliser, mais sa réussite est tombée alors que le gong final venait de retentir.

Avec cette défaite, le LHC reste scotché au 12e rang du classement et est désormais distancé de cinq points par son adversaire du soir. Il peut surtout nourrir des regrets d’avoir une nouvelle fois montré de grandes difficultés à prendre le jeu à son compte, comme souvent lorsqu’il évolue devant son public de la Vaudoise aréna.

Kovacs et Gernat touchent les montants

Il a une nouvelle fois cruellement manqué d’émotions et d’application aux Lions dans les sorties de zone ou dans l’exécution du dernier geste. Hormis une fin de deuxième tiers folle où Robin Kovacs et Martin Gernat ont tour à tour touché les montants de l’ancien dernier rempart du LHC Sandro Zurkirchen, les Vaudois ont terriblement peiné à se montrer dangereux.

Ainsi, seuls Michael Hügli (9e), Lukas Frick (13e), Ronalds Kenins (26e), Richard Panik (39e) ou Jason Fuchs (46e) ont fait parcourir un temps soit peu quelques frissons au sein de la défense du néo-promu. Un bilan bien maigre, qui a valu aux Lions quelques sifflets notamment lorsqu'ils ont une fois encore été incapables de poser leur jeu de puissance. Cette lacune, persistante, dans ce secteur de jeu est d'autant plus inquiétante que Kloten présentait le pire box-play de la Ligue au coup d'envoi du match.

Un des nombreux chantiers sur lesquels Lausanne devra travailler avant son déplacement de vendredi soir à Porrentruy pour y affronter la lanterne rouge Ajoie.

Lausanne - Kloten 0-1 (0-0 0-0 0-1)

Vaudoise aréna, 5520 spectateurs. Arbitres: MM. Wiegand, Urban; Steenstra, Stalder.

Buts: 60e (59’’08) Schreiber (Marchon/5c4) 0-1.

Lausanne: Punnenovs; Gernat, Genazzi; Jelovac, Frick; Holdener, Marti; Sidler; Riat, Fuchs, Sekac; Kovacs, Emmerton, Panik; Bozon, Audette, Kenins; Hügli, Almond, Pedretti. Entraîneur: Geoff Ward.

Kloten: Zurkirchen; Kellenberger, Reinbacher; Peltonen, Ekestahl-Jonsson; Nodari, Kindschi; Capaul; Meyer, Aaltonen, Ruotsalainen; Marchon, Faille, Ang; Simic, Bougro, Schreiber; Altorfer, Ness, Loosli; Obrist. Entraîneur: Jeff Tomlinson.

Pénalités: 6 x 2’ contre Lausanne; 5 x 2’ contre Kloten.

Notes: Lausanne sans Stephan, Glauser, Heldner, Krakauskas, Jäger, Raffl, Maillard (blessés), ni Salomäki (surnuméraire). Kloten sans Schmaltz, Steiner, Lindemann (blessés), Randegger, Riesen, Spiller, Dostoinov (surnuméraires), ni Deussen (Swiss League).

Ton opinion