Hockey sur glace: Fin de parcours pour une Suisse malchanceuse
Publié

Hockey sur glaceFin de parcours pour une Suisse malchanceuse

Jusqu’alors invaincue, la sélection de Patrick Fischer s’est inclinée en quarts de finale du Mondial face aux États-Unis (0-3). Elle ne jouera donc pas le dernier carré, l’objectif avoué. La Finlande, elle, y sera.

par
Chris Geiger
(Helsinki)
Adam Gaudette se joue de Leonardo Genoni et Dominik Egli pour marquer le 2-0 américain.

Adam Gaudette se joue de Leonardo Genoni et Dominik Egli pour marquer le 2-0 américain.

AFP

L’équipe de Suisse ne verra pas Tampere. Jeudi soir au Helsinki Ice Hall, la sélection à croix blanche est tombée devant les États-Unis (0-3) dès les quarts de finale du Championnat du monde. Elle a ainsi subi la première défaite de son tournoi au pire des moments. Comme il y a trois mois aux Jeux olympiques de Pékin, la formation de Patrick Fischer n’a donc pas rempli son objectif minimum, à savoir atteindre le dernier carré de la compétition.

Revivez le Live du match

Le défi proposé par une équipe américaine diminuée ne semblait pourtant pas insurmontable. La formation de David Quinn ne comptait-elle pas que cinq défenseurs de métier au coup d’envoi? Elle a ainsi proposé un hockey simpliste, voire un brin minimaliste sachant qu’elle comptait tout de même dans ses rangs une majorité de joueurs évoluant en NHL. Mais la solidité défensive et l’impact physique mis par Seth Jones et compagnie a gêné une équipe de Suisse que trop rarement dangereuse devant le portier Jeremy Swayman et globalement en dedans.

Genoni se rate

Incapables de prendre à défaut le dernier rempart des Boston Bruins, les Helvètes ont, en plus, joué de malchance sur la glace de la capitale finlandaise. Ils ont concédé l’ouverture du score – attribuée à Ben Meyers (12e) – après que le puck a touché le patin du malheureux Calvin Thürkauf au terme d’un cafouillage devant Leonardo Genoni. Dans la foulée, ce dernier allait se trouer devant Adam Gaudette (17e) à la suite d’une mésentente avec Dominik Egli.

Entre-temps, Enzo Corvi avait violemment percuté la bande à la suite d’un contact non sanctionné avec Andrew Peeke (14e). L’attaquant du HC Davos, qui n’est plus réapparu, souffre d’une commotion cérébrale, selon Swiss Ice Hockey.

Malgré l’absence de son No 71 et un rebrassage forcé de ses lignes offensives, l’équipe de Suisse n’a jamais renoncé et a continué à pousser. Mais Ben Meyers, idéalement servi par Karson Kuhlmann, a profité des espaces laissés par la défense helvétique pour s’offrir un doublé et le but de la sécurité (55e). On ne saura jamais si l’issue de la rencontre aurait été tout autre si Timo Meier avait touché la cible et non le montant américain en tout début de période médiane (21e). Toujours est-il que ce sont bien les États-Unis qui disputeront, samedi, les demi-finales contre la Finlande, alors que le Canada affrontera les Tchèques. Quant à la sélection de Patrick Fischer, elle a vu son parcours s’arrêter prématurément au stade des quarts de finale pour la troisième édition de suite.

Suisse – États-Unis 0-3 (0-2 0-0 0-1)

La Finlande se fait peur mais passe

Votre opinion