Hockey sur glace – Fin de série pour un Ge/Servette accrocheur
Publié

Hockey sur glaceFin de série pour un Ge/Servette accrocheur

Invincibles depuis cinq matches, les Aigles ont trébuché vendredi soir à Rapperswil (2-1 tab) malgré une bonne performance.

par
Chris Geiger
(Rapperswil)
Match très serré vendredi soir entre le GE Seervette de Marco Miranda (devant) et le Rapperswil de Rajan Sataric.

Match très serré vendredi soir entre le GE Seervette de Marco Miranda (devant) et le Rapperswil de Rajan Sataric.

freshfocus

Ge/Servette a fini par chuter. Après cinq succès de suite, les Aigles se sont inclinés vendredi soir à Rapperswil (2-1 tab), leur deuxième défaite seulement lors de leurs douze dernières sorties en National League.

Extraordinaire, cette séquence a donc été freinée sur la glace saint-galloise, malgré un état d’esprit remarquable dans les rangs grenat. Contrairement au match de mercredi face à Fribourg, les hommes de Jan Cadieux ont réussi un début de partie impressionnant, asphyxiant littéralement des Lakers pourtant en grande forme (huit succès désormais sur leurs dix dernières rencontres de championnat).

Les statistiques ont d’ailleurs confirmé l’impression visuelle. Après les dix premières minutes, Melvin Nyffeler - le frère du dernier rempart grenat Dominic - avait déjà effectué dix arrêts, dont plusieurs de grande classe. Mais il n’a rien pu faire sur l’ouverture du score - logique - de Jooris au quart d’heure de jeu, consécutif à un tir de l’inévitable Tömmernes.

Des Genevois trop indisciplinés

Malgré un contrôle du jeu quasi total, Ge/Servette a rejoint les vestiaires dos à dos, payant au prix fort son indiscipline. Djuse a profité de la troisième pénalité mineure infligée aux Grenat - en l'occurrence Pouliot, autorisé à jouer vendredi - pour égaliser après seulement cinq secondes d’avantage numérique

Une parité qui a eu le don d’équilibrer les débats - de bonne facture - entre deux équipes en pleine confiance. Intensité, vitesse, occasions à la pelle: il n’a finalement manqué que les buts. La raison? Les solides performances des frères Nyffeler devant leur filet respectif et le manque de réussite des attaquants (trois poteaux à un pour Rapperswil). La décision est finalement tombée lors de la séance de tirs au but, les Saint-Gallois se montrant diablement efficaces dans l’exercice (Cervenka, Rowe et Mitchell buteurs).

Malgré la défaite, Ge/Servette repart de Rapperswil avait un point et des certitudes. Celles d’une équipe qui sait aussi se faire mal sur la glace. Une mentalité à conserver samedi pour la réception de Bienne (19h45).

Rapperswil - Ge/Servette 2-1 tab (1-1 0-0 0-0)

St. Galler Kantonalbank Arena, 3721 spectateurs.

Arbitres: MM. Stricker, Hürlimann; Stalder, Huguet.

Buts: 15e Jooris (Tömmernes, Winnik) 0-1, 17e Djuse (Wick / 5c4) 1-1.

Tirs au but: Vermin -, Cervenka 1-0, Filppula -, Rowe 2-0, Tömmernes 2-1, Eggenberger -, Moy 2-2, Mitchell 3-2, Pouliot -.

Rapperswil: M. Nyffeler; Vouardoux, Djuse; Jelovac, Profico; Aebischer, Maier; Sataric; Lammer, Cajka, Cervenka; Lehmann, Rowe, Eggenberger; Wick, Dünner, Neukom; Zangger, Mitchell, Brüschweiler. Entraîneur: Stefan Hedlund.

Ge/Servette: D. Nyffeler; Karrer, Tömmernes; Vatanen, Maurer; Völlmin, Le Coultre; Jacquemet; Miranda, Filppula, Winnik; Jooris, Richard, Vermin; Moy, Pouliot, Smirnovs; Antonietti, Berthon, Vouillamoz; Riat. Entraîneur: Jan Cadieux.

Pénalités: 2x2’ + 1x5’ (Djuse) contre Rapperswil; 4x2’ + 1x5’ + 1x20’ (Winnik) contre Ge/Servette.

Notes: Rapperswil sans Albrecht, Wetter, Baragano, Forrer (blessés), ni Ramsauer (surnuméraire). Ge/Servette sans Tanner, Descloux, Charlin, Rod (blessés), Chanton, Mercier, Shiyanov, Patry, ni Smons (surnuméraires).

Votre opinion