Tennis - Fin du rêve new-yorkais pour Henri Laaksonen
Publié

TennisFin du rêve new-yorkais pour Henri Laaksonen

Le Schaffhousois a complètement plongé après le gain du 1er set au 3e tour. Il repart de l’US Open avec un chèque de 180’000 dollars.

par
Jérémy Santallo
Henri Laaksonen a été éliminé au troisième tour de l’US Open par l’Allemand Peter Gojowczyk, après avoir gagné le premier set.

Henri Laaksonen a été éliminé au troisième tour de l’US Open par l’Allemand Peter Gojowczyk, après avoir gagné le premier set.

AFP

Henri Laaksonen face à Peter Gojowczyk. Qui eût cru que l’on aurait eu droit à ce duel au 3e tour de l’US Open? Le Schaffhousois s’est payé deux top 50 (John Millman et Cristian Garin) mais l’Allemand aussi (Ugo Humbert et Dusan Lajovic). En jeu pour les deux hommes dans l’arène du Grandstand, un premier 8e de finale en Grand Chelem avec la perspective de retrouver Stefanos Tsitsipas ou le prodige espagnol Carlos Alcaraz.

Arrosage automatique

Sous le soleil new-yorkais, c’est le Suisse qui a lancé le combat. Henri Laaksonen s’est procuré deux balles de break - des regrets sur la seconde - à 2-2 avant de prendre le service adverse grâce à une double faute du Peter Gojowczyk. Très offensif, le Munichois de 32 ans avait sorti l’arrosage automatique lors du 1er set (18 fautes directes) et c’est donc fort logiquement que celui-ci tombait dans l’escarcelle du no 3 helvétique.

Tout à coup moins mobile, et faisant face à un adversaire de plus en plus lucide dans ses choix et réaliste dans ses frappes, Henri Laaksonen a connu un moment de décompression qui lui a coûté le break d’entrée au début du 2e set. En mode survie sur chaque mise en jeu - son pourcentage de points remportés avec sa deuxième balle a plongé -, le Schaffhousois, roué de coups, a concédé une deuxième fois son service.

Chèque de 180’000 dollars

Tout était à refaire pour lui. La courte pause toilettes - deux minutes chrono - n’a pas permis au Suisse de se remettre dans le droit chemin. Totalement abandonné par son service, Henri Laaksonen s’est fait breaker à 1-2 dans le 3e set avant d’afficher ses lacunes à la relance, qui plus est sur deuxième balle adverse. Toujours porté vers l’avant, Peter Gojowczyk a bouclé la manche au pas de charge. Et, fait rare, le Schaffhousois a commencé à discuter avec l’arbitre…

Cela n’a toutefois pas suffi pour le remettre en selle. Breaké d’entrée dans le 4e set, Henri Laaksonen s’est finalement incliné 3-6 6-3 6-1 6-4 en 2h07 après avoir complètement plongé (cheville?) après le gain de la première manche. En égalisant sa meilleure performance en Grand Chelem - avec son 3e tour à Roland-Garros au printemps -, il va toutefois repartir de New York avec un chèque de 180’000 dollars. Jamais il n’avait autant gagné en si peu de temps.

Votre opinion