23.08.2014 à 07:07

PolémiqueFini les quenelles au stade

Le sprinter suisse Pascal Mancini va mettre en veilleuse sa passion pour Dieudonné.

par
Pomey Raphaël
1 / 1
Une «quenelle», en juillet, lors de sa victoire aux championnats suisses.

Une «quenelle», en juillet, lors de sa victoire aux championnats suisses.

Keystone

On l’avait quitté droit dans ses bottes, revendiquant à la fois son antiracisme et sa passion pour l’humoriste Dieudonné, père du geste de la «quenelle» et abonné aux accusations d’antisémitisme. Quelques jours après son irruption fracassante sur la scène médiatique, le sprinter Pascal Mancini est devenu bien moins chaud pour s’aventurer sur le périlleux terrain politique.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!