Un jour, une joueuse: Finlande: Anna Westerlund, la femme qui vient d’Aland

Publié

Un jour, une joueuseFinlande: Anna Westerlund, la femme qui vient d’Åland

Pendant le début de l’Euro 2022, lematin.ch vous présente une joueuse par sélection présente en Angleterre. On continue avec la Finlande et une footballeuse méconnue qui évolue surtout dans un endroit incroyable.

par
Robin Carrel
(Manchester)
Les beautés locales.

Les beautés locales.

AFP

Le football féminin se développe, c’est vrai. Mais il n’est pas encore simple de trouver des informations sur toutes les joueuses. Ainsi, puisque la Finlande n’est de loin pas la favorite du tournoi anglais, il a fallu trouver une parade pour vous présenter une joueuse au passé pertinent. On a fini par tomber sur Anna Westerlund, qui joue dans un coin de Scandinavie pas comme les autres.

En cherchant sur les internets, on a cru trouver la bonne idée avec cette joueuse. Mais pas de bol, elle avait surtout une homonyme qui fait de la poterie au Portugal. C’est cette dernière qui a plus de 140’000 followers sur Instagram. Notre Anna Westerlund à nous n’a «que» 1284 abonnées et c’est bien mal payé. Peut-être, d’ailleurs, devrait-elle plus mettre en ligne des photos d’où elle est joue. Ça pourrait payer, parce que c’est magnifique et un poil incongru.

Anna Westerlund est née à Pargas, au sud de Turku, un village posé au milieu d’une nuée d’îles. Mais c’est le coin de terre où elle évolue aujourd’hui en club qui nous intéresse particulièrement. Parce qu’elle joue au Åland United, sur l’île du même nom, qui est une province historique de Finlande et la seule entité territoriale de ce pays à jouir d’un statut d’autonomie gouvernementale. Il y a tellement d’anecdotes sur cette contrée que cet article pourrait faire 30’000 signes…

Déjà, la langue officielle de ce coin de Finlande est le Suédois. Pas commun. La monnaie officielle est l’Euro, mais les couronnes suédoises peuvent également être employées de partout. Et comme Åland est une sorte de mini-paradis fiscal, Suédois et Finlandais y passent pour se remplir les cabas d’articles hors taxes. Le «pays» est passé en mains suédoises, russes puis finlandaises au fil du temps, il compte une huitantaine d’îles habitées et sa population est d’environ 30’000 âmes.

L’île a aussi droit à son propre drapeau et ce depuis près de septante ans. Il ressemble au drapeau de la Suède, mais avec des lignes rouges au milieu des habituelles lignes jaunes suédoises. La croix rouge sur la croix jaune représente les vieilles couleurs que les Suédois utilisaient pour la Finlande à l’époque. Vous le voyez, une nuée de petites anecdotes, mais qui donne envie d’aller découvrir l’endroit lors des prochaines vacances. Ça tombe bien, l’endroit a sa propre compagnie d’aviation: Air Aland!

Ton opinion