Publié

EntrepriseFirmenich externalise et supprime des emplois

L'entreprise affirme que cette décision n'a rien à voir avec l'affaire des Roumains payés 800 euros par mois en sous-traitance.

Firmenich concentre ses activités de support informatique sur son partenaire local.

Firmenich concentre ses activités de support informatique sur son partenaire local.

Archives, Keystone

Firmenich externalise des services dans l'intendance et l'informatique. L'entreprise genevoise d'arômes et parfums cherche des opportunités pour les collaborateurs concernés.

«Deux initiatives sont en cours», a affirmé jeudi 30 avril à l'ats une porte-parole de Firmenich, Nollaig Forrest, confirmant un article de 20 minutes.

Une dizaine de personnes sont concernées par la décision de transférer les activités d'intendance à ISS, leader mondial des services généraux, a-t-elle précisé. Firmenich attend l'accord des collaborateurs concernés pour rejoindre ISS, qui emploie 2700 personnes en Suisse romande.

Simultanément, Firmenich concentre ses activités de support informatique sur son partenaire local. Cela implique la suppression de quatre postes. La porte-parole a indiqué que l'entreprise évalue les possibilités de redéploiement à l'interne.

Rien à voir avec les Roumains

Firmenich emploie quelque 1200 personnes à Genève sur un total de 6000 dans le monde. Le licenciement de quatre informaticiens n'a rien à voir avec l'affaire révélée le 20 février et concernant cinq techniciens roumains détachés sur le site de Meyrin (GE) de l'entreprise et payés 800 euros par mois par le sous-traitant.

Firmenich n'était pas au courant, a rappelé Nollaig Forest, et l'entreprise a cessé de collaborer avec la société mandatée Stefanini qui avait engagé ces techniciens détachés. Les Roumains sont rentrés dans leur pays, a précisé Mme Forest.

(ats)

Votre opinion