Océan Austral: Fort séisme de magnitude 7 en Antarctique
Publié

Océan AustralFort séisme de magnitude 7 en Antarctique

Un séisme de magnitude 7 s’est produit samedi en Antarctique, près d’une base chilienne, brièvement mise en alerte d’évacuation pour risque de tsunami.

La base Eduardo Frei de l’armée de l’air chilienne est située à 1230 km au sud du continent, sur l’île du Roi-George.

La base Eduardo Frei de l’armée de l’air chilienne est située à 1230 km au sud du continent, sur l’île du Roi-George.

AFP

L’alerte d’évacuation a été levée du fait de l’absence de menace de tsunami, à la suite du fort séisme qui s’est produit samedi soir en Antarctique près de la base chilienne Eduardo Frei, ont annoncé les autorités chiliennes. L’Office national des urgences (Onemi) «annule l’évacuation pour tsunami dans les secteurs côtiers du territoire antarctique», a-t-il indiqué sur Twitter.

Le séisme a été enregistré à 20h36 (00h36 en Suisse) dans la mer, à quelque 210 kilomètres à l’est de cette base, et à 10 kilomètres de profondeur, selon l’Onemi, qui a réévalué la magnitude du séisme de 7 à 7,1. L’Onemi avait signalé qu’en raison de ce tremblement de terre, 80 personnes de la base Eduardo Frei avaient été évacuées, de même qu’un total de 81 autres personnes de trois autres bases chiliennes (O’Higgins, Fildes et Prat). Par ailleurs, cinq autres bases étrangères ont été évacuées, sans que l’Onemi ne spécifie leurs nationalités.

La base Eduardo Frei de l’armée de l’air chilienne est située à 1230 km au sud du continent, sur l’île du Roi-George. C’est la plus grande base chilienne de ce territoire. Elle se trouve à proximité immédiate de la Villa Las Estrellas, un village qui comprend entre autres un hôpital, une école, une banque, un petit supermarché, un bureau de poste et une chapelle. La population maximale en été est de 150 personnes et la population moyenne en hiver est de 80 personnes.

Un deuxième séisme près de Santiago

Parallèlement, à 21h07 (01H07 en Suisse), un autre tremblement de terre, de magnitude 5,9, s’est produit à 14 km de Santiago du Chili, à une profondeur de 122 km, sans lien avec le fort séisme en Antarctique. L’Onemi a indiqué que, pour ce séisme survenu dans les environs de la capitale chilienne, «aucun dommage contre les personnes ni aucune altération des services de base ou des infrastructures n’a été signalé», et que «les organisations techniques évaluent la situation régionale».

Le Chili, l’un des pays les plus sismiques au monde, a subi un puissant séisme de magnitude 8,8 dans la ville de Concepcion le 27 février 2010, qui a fait plus de 500 morts. Il y a 60 ans, ce pays sud-américain a subi le tremblement de terre le plus puissant jamais enregistré, d’une magnitude de 9,6, dans la ville de Valdivia, au sud du Chili.

(AFP)

Votre opinion