Suisse - Forte hausse des nuitées au premier semestre 2021
Publié

SuisseForte hausse des nuitées au premier semestre 2021

Le nombre de nuitées a augmenté de 14,3% par rapport à la même période de 2020. Si la demande indigène a explosé, celle des touristes étrangers a chuté drastiquement.

En route, les nuitées dues aux hôtes suisses, en bleu, les nuitées des touristes étrangers et en vert, le total.

En route, les nuitées dues aux hôtes suisses, en bleu, les nuitées des touristes étrangers et en vert, le total.

OFS

L’hôtellerie suisse retrouve un peu de couleur cette année. En effet, elle a enregistré depuis le début de l’année 11,4 millions de nuitées, soit une hausse de 14,3% par rapport au 1er semestre 2020, marqué par le début de la pandémie et les restrictions sanitaires en Suisse et dans le monde entier, selon l’Office fédéral de la statistique (OFS) mercredi.

Mais comparé à 2019, ce premier semestre 2021 présente toujours un recul des nuitées de 39,4%, souligne l’OFS. En outre, la demande est restée fortement négative entre janvier (–58,2%) et février (–39,9%) par rapport aux mêmes mois de 2020, lors desquels les effets de la pandémie n’étaient pas encore perceptibles. Les nuitées sont ensuite allées en augmentant avec une très forte croissance en avril (+802%!) ainsi que les mois suivants. Des chiffres à mettre en relation avec les fortes restrictions mises en place à cette même période l’année passée.

Durant ce premier semestre 2021, l’OFS observe aussi un fort recul des demandes étrangères, soit une baisse de 45,4% par rapport à 2020 et même 78.3% par rapport à 2019. Là aussi, des fortes hausses ont été observées en avril (+471,3%), en mai (+321,3%) et en juin (+86,1%). Ces résultats sont toutefois à mettre en relation avec les nuitées étrangères qui se situaient à un niveau historiquement bas entre avril et juin 2020, relativise l’OFS. Car la demande étrangère a reculé de près de 80% ce printemps par rapport à 2019.

Explosion de la demande indigène

En revanche, les Helvètes ont profité de la pandémie pour séjourner en Suisse ce premier semestre. En effet, la demande indigène a fortement progressé, constate l’OFS. Les nuitées ont augmenté de 55,3% par rapport à la même période de 2020. Les experts observent même une hausse de 6,9% par rapport à 2019. C’est surtout avec l’arrivée des beaux jours, soit dès le mois d’avril, que la demande a explosé avec une hausse de 917% des nuitées par rapport à 2020 et même 40% par rapport à il y a 2 ans!

Au niveau des régions, dix sur treize ont enregistré une hausse de nuitées au cours du premier semestre par rapport à 2020. La plus forte augmentation a été observée au Tessin (+172,5%), seule région aussi en hausse (+27,4%) par rapport à 2019. Les régions Jura & Trois-Lacs (+56,7%), la Suisse orientale (+39,6%), la région Fribourg (+37,2%) ainsi que Lucerne-Lac des Quatre-Cantons (+33,7%) ont également vu le nombre de leurs nuitées augmenter fortement par rapport à l’année dernière. Les Grisons et le Valais (+5,6 et +3,6%) ont été un peu moins bien lotis.

Les villes les plus touchées

À noter que ce sont les villes qui ont particulièrement souffert de la pandémie, en particulier Genève. La demande en nuitées dans la région y a chuté de 30,9% par rapport au 1er semestre de l’an dernier. La Région zurichoise (–23,6%) et la Région bâloise (–5,5%) ont eux aussi connu des baisses marquées.

Enfin, chaque région touristique a connu une augmentation des nuitées de la part des Suisses. C’est le Tessin qui s’est attiré le plus de touristes helvétiques avec une hausse de 234%. Les demandes indigènes au sein des autres régions s’échelonnent entre +19,5% (Région zurichoise) et +78,4% (Jura & Trois-lacs). Quant à la demande étrangère, seuls le Tessin (+15,6%) et la région Jura & Trois-Lacs (+0,9%) ont pu tirer leur épingle du jeu.

(cht/comm)

Votre opinion

1 commentaire