Hockey sur glace: FR Gottéron battu après un match fou

Publié

Hockey sur glaceFR Gottéron battu après un match fou

Les Dragons se sont inclinés (4-3) à Langnau samedi soir en National League. Ils sont revenus de 3-0 à 3-3, mais ont vu Nolan Diem inscrire le but de la victoire pour les Tigres en toute fin de match.

par
Chris Geiger
(Langnau)
FR Gottéron s’est incliné à Langnau au terme d’un match fou.

FR Gottéron s’est incliné à Langnau au terme d’un match fou.

Claudio De Capitani/freshfocus

Un réveil trop tardif et une deuxième défaite consécutive. Quatre jours après son court revers face à Zurich, FR Gottéron a vécu une soirée à fortes émotions samedi à Langnau. Après avoir comblé un débours de trois buts, les Dragons ont fini par s’incliner (4-3) face à des Tigres bien plus réguliers sur l’ensemble de la rencontre.

Car la formation dirigée par Christian Dubé n’a véritablement joué qu’une période à l’Ilfis. Elle a attendu d’être dos au mur pour se réveiller et montrer son vrai visage. Mais les buts de Christoph Bertschy (48e), Julien Sprunger (53e) et David Desharnais (55e), les deux derniers en supériorité numérique, se sont finalement révélés être inutiles. Car Langnau a su se relever du retour complètement fou des Fribourgeois en marquant le but de la victoire à 101 secondes de la fin du temps réglementaire grâce à Nolan Diem (59e).

Un départ catastrophique

Avant ce dénouement inattendu, Gottéron avait creusé sa propre tombe dans les dix premières minutes de la rencontre. À la place de mener à la marque – Christoph Bertschy a manqué la cage vide (4e) –, les Fribourgeois avaient vu Langnau prendre le large au tableau d’affichage en encaissant trois buts en l’espace de 184 secondes entre la 7e et la 10e minute.

Une mésentente entre Janne Kuokkanen et Ryan Gunderson à la ligne bleue emmentaloise avait d’abord entraîné l’ouverture du score signée Harri Pesonen, alors même que Gottéron évoluait avec un homme de plus sur la glace. Marc Michaelis avait ensuite profité d’un bon travail préparatoire de l’ancien Dragon Flavio Schmutz et d’une pénalité différée pour tromper une deuxième fois sur les quatre premiers tirs de son équipe le malheureux Connor Hughes.

Le No 35 fribourgeois, qui présentait au coup d’envoi les meilleures statistiques de la Ligue, avait été remplacé dans la foulée par Jeffrey Meier. Mais ce dernier allait s’incliner 45 secondes seulement après son entrée en jeu sur un tir d’Aleksi Saarela, qui inscrivait au passage sa 14e réussite de la saison.

En revenant de 3-0 à 3-3, Gottéron a montré du caractère en Emmental et aurait pu arracher un point miraculeux. Mais il a logiquement été puni pour n’avoir patiné que durant les 20 dernières minutes. De la consistance sur l’ensemble d’une rencontre, c’est ce qu’il devra présenter mercredi soir à Bienne (19h45).

Langnau – FR Gottéron 4-3 (3-0 0-0 1-3)

Patinoire de l’Ilfis, 5414 spectateurs.

Arbitres: MM. Borga, Urban; Obwegeser, Gurtner.

Buts: 7e Pesonen (4c5!) 1-0, 9e Michaelis (Schmutz / 6c5, pénalité différée) 2-0, 10e Saarela (Schilt, Eakin) 3-0, 48e Bertschy (Rask, Meier) 3-1, 53e Sprunger (5c4) 3-2, 55e Desharnais (Gunderson / 5c4) 3-3, 59e Diem (Saarela, Michaelis / 5c4) 4-3.

Langnau: Charlin; Lepistö, Schilt; Saarijärvi, Guggenheim; Cadonau, Zryd; Erni; Lapinskis, Michaelis, Pesonen; Rohrbach, Eakin, Saarela; Diem, Schmutz, Douay; Berger, Neuenschwander, Sturny; Weibel. Entraîneur: Thierry Paterlini.

FR Gottéron: Hughes (9e Meier); Gunderson, Jecker; Sutter, Chavaillaz; Diaz, Dufner; Seiler; Sprunger, Desharnais, Sörensen; Mottet, Schmid, De la Rose; Bertschy, Rask, Kuokkanen; Marchon, Walser, Jörg; Bykov. Entraîneur: Christian Dubé.

Pénalités: 4 x 2’ contre Langnau; 5 x 2’ contre FR Gottéron.

Notes: Langnau sans Salzgeber (blessé), Grossniklaus (malade), Huguenin (surnuméraire), Aeschbach, Stettler, ni Aeschlimann (Swiss League). FR Gottéron sans Berra, Binias (blessés), Rossi, Vainio (surnuméraires), ni Jobin (Swiss League).

Ton opinion