Hockey sur glace: FR Gottéron, le calme avant la tempête?
Publié

Hockey sur glaceFR Gottéron, le calme avant la tempête?

Fribourg a battu Rapperswil vendredi (5-2). Les Dragons s’apprêtent désormais à rencontrer des adversaires bien plus costauds au cours des dix prochains jours.

par
Cyrill Pasche, Fribourg
Sport-Center

C’était un agréable tour de chauffe avant les cinq matches bien plus corsés qui attendent FR Gottéron dès dimanche (trois fois GE Servette, deux fois les ZSC Lions d’ici au 26 janvier).

Chris DiDomenico a ainsi pu se faire plaisir et tricoter un peu au milieu de la défense saint-galloise. Viktor Stalberg s’est bien mis en jambes avant d’affronter deux équipes contre lesquelles les Dragons auront grandement besoin des qualités du Suédois.

Enfin, Killian Mottet, le soir de ses 30 ans, était évidemment partout sur la glace. Le topscorer a encore marqué et démontré qu’il est toujours aussi «chaud» cette saison (15 buts, record personnel en carrière égalé).

Retrouvez ici notre compte-rendu de la rencontre.

Rapperswil n’a fait illusion que durant les 20 premières minutes (0-0, avec toutefois deux tirs sur les montants en faveur des Saint-Gallois), avant que les Dragons appuient légèrement sur l’accélérateur en deuxième période (3-0) puis en fin de partie lorsqu’il a été question de maintenir l’adversaire à distance raisonnable.

Christian Dubé, comme prévu, a pu gérer son effectif, laissant son gardien titulaire, Reto Berra, sur le banc et bien au frais en vue de dimanche.

Le résumé de la partie en images.

MySports

Matches de vérité

Le coach des Dragons a également accordé une soirée de congé au Québécois David Desharnais, dont la science du jeu sera la bienvenue au cours des dix prochains jours. Pour battre Rapperswil à domicile, où il réalise presque un sans-faute (une seule défaite) cette saison, Gottéron n’avait évidemment pas besoin d’aligner sa formation type.

Reste désormais à augmenter l’intensité d’un cran avant la réception de GE Servette dimanche et le déplacement à Zurich mardi. Bien sûr que les Dragons sont bien là où ils se trouvent actuellement, en haut de classement, juste derrière les favoris au nombre de points par match. Mais après avoir battu tous les «petits» et régulièrement échoué face aux «plus grandjusqu’ici, il est aussi temps pour eux de montrer qu’ils sont désormais prêts à aller cueillir leurs premiers succès de prestige. «Après ces cinq matches, nous serons où nous nous situons vraiment», a dit Philippe Furrer, de retour au jeu pour la première fois depuis octobre dernier.

Votre opinion

5 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Tempète

16.01.2021, 14:16

Haha, le calme avant la tempète... ça me plait beaucoup car la tempète, elle arrive

Max3456

16.01.2021, 13:27

Ici c 'est Bussigny hi hi hi

Christian

16.01.2021, 11:57

Pasche est aussi mauvais journaliste que hockeyeur.....