Publié

Hockey sur glaceFR Gottéron perd à Zurich

En ouverture de la saison de LNA, les Fribourgeois se sont inclinés 0-2 à Zurich face aux Lions.

En match avancé et pour la reprise du championnat de LNA, Zurich a battu Fribourg 2-0. Tout s'est décidé lors d'un troisième tiers mieux maîtrisé par les hommes de Marc Crawford.

Lorsque deux équipes sûres de leur système s'affrontent en début de championnat, on ne s'attend pas à voir une pluie de buts. C'est bien ce qui s'est passé au Hallenstadion entre les Zurich Lions et Fribourg Gottéron. Solides défensivement et avec très peu de mouvements dans le contingent, les deux formations ont presque proposé le même spectacle que lors de la demi-finale de play-off, remportée par Fribourg 4-1, l'intensité et la vitesse en moins. Auteurs d'un meilleur troisième tiers, les Lions ont finalement forcé la décision.

Hans Kossmann prédisait un jeu fait d'incessants allers-retours. Lors du premier tiers, ce furent davantage des allées et venues zurichoises dans la zone de défense fribourgeoise. Alerté à plusieurs reprises au niveau de ses jambières, Benjamin Conz a parfaitement su repousser les assauts des Lions. Gottéron a refait surface dans la deuxième période et au début de la troisième.

Avant le début de la rencontre et au terme d'un tout nouveau «light show» à l'américaine, les Zurichois ont tenu à saluer Thibaut Monnet. Les Lions n'ont pas oublié les six saisons du Valaisan au Hallenstadion. Un geste de classe de la part du staff du «Z». Et le numéro 7 des Dragons a tenu à remercier ses anciens employeurs en offrant une performance de choix sous ses nouvelles couleurs. A la 42e, l'international a servi le Finlandais Antti Miettinen sur un plateau, mais le gardien zurichois Lukas Flüeler a réalisé la parade qu'il fallait.

Moins de deux minutes après, les Zurichois sont enfin parvenus à tromper la vigilance de Conz. Laissé seul sur la gauche, Patrick Bärtschi a armé un tir précis hors de portée du dernier rempart fribourgeois. Puis à la 54e, Luca Cunti a doublé la mise et du même coup éteint les espoirs de Gottéron.

Pour Fribourg, ce faux départ n'a rien d'alarmant et les Dragons auront l'occasion de se remettre sur les bons rails en accueillant le néo-promu Lausanne demain à St-Léonard.

Votre opinion