14.04.2013 à 17:07

FootballFrance - Lyon stoppe l'hémorragie et prend la 3e place

PARIS, 14 avr 2013 (AFP) - Lyon, qui a battu Toulouse (3-1) dimanche, a stoppé l'hémorragie (trois revers consécutifs avant ce match) et s'est assuré la 3e place dans le cadre de la 32e journée du Championnat de France, quelque soit le résultat du dernier match Lille-Marseille.

Lyon peut dire merci à Grenier, l'homme du match, avec un but et une passe décisive (sur la 2e réalisation lyonnaise de Koné). Gomis a inscrit le 3e but lyonnais, son 14e en Ligue 1 cette saison. Toulouse, toujours 11e, n'a pu que réduire la marque par Ben Yedder (12e but en Championnat). L'OL, qui n'avait plus gagné depuis le 24 février, met ainsi fin à la mini-crise qui couvait entre qualification pour la Ligue des champions qui s'éloignait et grogne des supporteurs qui montait. L'équipe de Jean-Michel Aulas prend la 3e place, deux points devant Saint-Etienne (qui a fait match nul à Valenciennes vendredi 0-0) et Nice (net vainqueur de Sochaux dimanche 3-0). Saint-Etienne, 4e, et Nice, 5e, sont à égalité de points (54), seulement séparés par leur différence de buts ( 26 pour l'ASSE, 11 pour l'OGCN). Le succès lyonnais s'est déroulé sous les yeux de Christophe Galtier, entraîneur des Stéphanois, venu superviser les joueurs de Rémi Garde avant un derby Lyon - Saint-Etienne très attendu le 28 avril. Dimanche soir, si Lille, actuel 6e, l'emporte contre Marseille, 2e, le Losc dépassera les Verts et Nice pour se replacer seul 4e, un point derrière Lyon. Si l'OM gagne, il se hissera à 4 points devant Lyon, et réduira son retard à 7 points sur le leader, le Paris SG, qui a battu laborieusement Troyes samedi (1-0). Marseille est assuré de garder sa 2e place quoi qu'il arrive ce dimanche soir. Mais un succès permettrait aux Marseillais de se donner un peu d'air car leur différence de buts famélique ( 4 seulement) les expose au retour des poursuivants. Et parmi ceux-là, outre Lyon, on trouve Lille, justement, qui reste sur sept victoires en huit matches de Championnat. pgr/es

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!