19.10.2014 à 23:10

footFrance - Marseille grand vainqueur, le foot grand perdant (PAPIER GENERAL)

Paris, 19 oct 2014 (AFP) - Marseille, qui a battu Toulouse (2-0), est le grand vainqueur de la 10e journée du Championnat de France, assombrie par le triste spectacle des supporteurs niçois qui ont envahi le terrain de l'Allianz-Riviera pour en découdre avec les joueurs bastiais.

Depuis le début de saison, Marseille domine sans contestation le championnat. Sa victoire contre Toulouse (2-0), la 8e consécutive (record égalé avec les séries de 1937 et 1998), lui permet, au quart du championnat, de posséder 7 points d'avance sur son nouveau dauphin le Paris SG et sur Bordeaux (3e) tenu en échec par Caen (1-1). Le clasico du 9 novembre pour la 13e journée se rapproche et Marseille ne baisse pas de rythme. Le PSG, certes seule formation encore invaincue en championnat, lutte pour le suivre malgré les blessures et indisponibilités de nombreux joueurs. Vendredi, le succès contre Lens (3-1), a été assombri par les sorties de Matuidi (hanche), Thiago Motta (cuisse) et Cabaye (cuisse). Ces blessures, finalement légères, ont fait craindre une pénurie encore plus forte après les indisponibilités d'Ibrahimovic, Thiago Silva, David Luiz et Marquhinos. Ajouté à cela l'exclusion de Cavani, Paris a payé cher sa victoire. Dimanche, la journée a été historique à plus d'un titre pour les Marseillais: outre cette série de 8 victoires égalée, le Vélodrome flambant neuf a enregistré son record d'affluence avec 61.846 spectateurs présents. Ceux-ci n'ont pas été déçus avec les buts de Nkoulou de la tête et surtout de Gignac, d'une reprise du gauche qui le conforte dans son statut de meilleur buteur du championnat (10 réalisations). Un 2e but sublime dans sa construction avec dix passes à une touche de balle avant le centre de Mendy parfaitement exploité par l'ancien Toulousain. Profitant des contre-performances de Nantes (1-1 contre Reims) et surtout de Lille (battu chez lui par Guingamp 2-1), Lyon (4e) et Saint-Etienne (5e), respectivement vainqueurs de Montpellier (5-1) et Lorient (1-0), sont en embuscade. A l'origine prévu à La Mosson, qui vient d'être dévasté par les récentes inondations dans le sud de la France, le match s'est déroulé à Gerland où l'OL a remporté son 4e succès d'affilée. Lacazette, Fekir et Malbranque ont marqué et Gourcuff a réussi le doublé, une première depuis 2009 avec Bordeaux. Samedi, les Verts ont mis fin à une série de 4 matches sans victoire et vaincu le signe indien au Moustoir où ils ne s'étaient jamais imposés auparavant. Il n'y a malheureusement pas eu que du foot sur les terrains de L1 ce week-end. A Nice, les supporteurs azuréens ont envahi leur pelouse pour aller se battre avec des joueurs bastiais. Les incidents ont débuté par des échauffourées entre joueurs, après que le second gardien de Bastia, Jean-Louis Leca, a brandi un drapeau corse au milieu du terrain. Ces images de violences ont évidemment fait tache à 600 jours (599 ce dimanche, ndlr) de l'Euro-2016 en France dont certains matches se joueront à l'Allianz-Riviera. Alors que quatre supporteurs niçois étaient toujours en garde à vue dimanche soir, le secrétaire d'Etat aux Sports Thierry Braillard a enjoint à être "très dur en terme de répression" face à des "comportements d'un autre âge", tout comme Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de football professionnel, qui a évoqué "d'inévitables sanctions à venir". nip/chc

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!