Football: Francesco Margiotta, Monsieur promotion?
Publié

FootballFrancesco Margiotta, Monsieur promotion?

L'ancien paria est de retour au premier plan, au Lausanne-Sport.

par
Jérôme Reynard
Francesco Margiotta vient d'aligner 2 buts et 2 passes décisives en trois apparitions.

Francesco Margiotta vient d'aligner 2 buts et 2 passes décisives en trois apparitions.

Keystone

Il était à la cave, comme on dit dans le milieu. Rétrogradé avec Team Vaud M21. Après un bras de fer (perdu) avec les dirigeants lausannois durant le mercato hivernal et en raison d'un «état d'esprit irrespectueux envers le club, ses supporters ainsi que ses coéquipiers», selon les dires de Pablo Iglesias, début février.

Démotivé, déprimé, Francesco Margiotta (25 ans) n'entrait plus dans les plans. «Entrent dans le vestiaire de la première équipe les joueurs qui sont en état de jouer le week-end. Physiquement comme mentalement», lâchait encore le directeur sportif du LS, qui était allé chercher l'attaquant du FC Saint-Gall Roman Buess face aux états d'âme de l'Italien.

Deux mois et demi plus tard, la situation a complètement changé. Et le renouveau offensif du Lausanne-Sport (9 buts en 2 matches) est en bonne partie lié au retour de Margiotta. Les Vaudois peinaient devant les filets adverses (5 réalisations en 5 sorties entre le 16 février et le 16 mars), avec notamment un Roman Buess en panne (aucun but en 6 rencontres)? L'entraîneur Giorgio Contini a tendu la main à l'ex-paria.

2 buts et 2 passes décisives

L'attaquant transalpin, sous contrat jusqu'en juin 2021, a dû faire ses preuves. Et présenter ses excuses aux dirigeants, au staff ainsi qu'à ses coéquipiers. Il a obtenu sa première titularisation de l'année 2019 le 6 avril sur la pelouse de Rapperswil. Avant d'en enchaîner deux autres, face à Chiasso puis Winterthour. Le tout en comptabilisant deux buts et autant de passes décisives aux côtés d'Anthony Koura ou de João Oliveira devant.

Voilà le LS (enfin) percutant et sur une série de quatre victoires avant de se déplacer à Aarau et au Stade de Genève. Il y jouera sa fin de saison et la réalisation de son objectif minimum: une place de barragiste. Avec un Margiotta retrouvé, qui a peut-être une promotion au bout de ses pieds. L'histoire serait sacrément rocambolesque.

Votre opinion