«Tyrannie»: Francis Lalanne visé par une enquête après son appel polémique
Publié

«Tyrannie»Francis Lalanne visé par une enquête après son appel polémique

Le chanteur avait réclamé il y a peu à la destitution d’Emmanuel Macron. Il est désormais dans le viseur de la brigade de répression de la délinquance aux personnes.

Le ministère public a ouvert une enquête pour «provocation à la commission d’atteintes aux intérêts fondamentaux de la Nation».

Le ministère public a ouvert une enquête pour «provocation à la commission d’atteintes aux intérêts fondamentaux de la Nation».

AFP via Getty Images

Francis Lalanne se doutait-il que le gouvernement réagirait avec tant de force à sa tribune publiée le 22 janvier sur Francesoir. fr? Alors qu’il appelait à la destitution du président de la République, le ministère public a, cinq jours plus tard, ouvert une enquête pour «provocation à la commission d’atteintes aux intérêts fondamentaux de la Nation».

Le chanteur, soutien des Gilets Jaunes, «a été entendu le 5 février dernier par les enquêteurs», dévoile «Le Point». Il faut dire qu’il avait littéralement encouragé au coup d’État.

«J’appelle les plus hauts dignitaires de l’armée française à venir au secours du peuple et à faire cesser le trouble social et politique dont souffre depuis trop longtemps la Nation. La criminalisation permanente des individus que nous sommes, par les structures de l’État et les médias, est constitutive de tyrannie», avait-il lancé dans sa tribune.

(Cover Media / Lematin.ch)

Votre opinion