François Silvant est mort il y a quinze ans: ses meilleurs sketches
Publié

HommageFrançois Silvant est mort il y a quinze ans: ses meilleurs sketches

Le 14 juin 2007, l’humoriste romand décédait d’un cancer. On n’oubliera jamais Madame Pahud, la vigneronne ou les Témoins de Genova.

par
L. F.
François Silvant dans son spectacle «La fête de la vigneronne» en 1999.

François Silvant dans son spectacle «La fête de la vigneronne» en 1999.

Sabine Papilloud

C’était le personnage le plus célèbre de François Silvant: Madame Pahud, la commère en manteau et surtout aux lunettes à quadruple foyer.

La voici au Festival du rire de Montreux en véritable GPS. «Depuis le bas, y a pas le bois!» Hein?

L’essayage des dentiers dans une maison de retraite, c’est très drôle avec François Silvant. Extrait de son 6e one man show, l’œuvre majeure «Mais taisez-vous!»

Il y a le fameux sketch à l’hôpital avec cette réplique célébrissime «Autrement ça va?». François Silvant dans un enregistrement public au Casino-Théâtre de Genève en 1990.

En 1999, François Silvant présente «La fête des vigneronnes». À la télévision, il joue un sketch sur la naturalisation. Attention, il y a un accent portugais!

«L’homme aux cent visages», titrait «Le Matin» à propos du «Petit Silvant illustré». Composée de sketches courts, la série avait été diffusée avec succès de 2003 à 2007 sur la TSR.  «Mes personnages ne sont pas qu’une apparence, un déguisement, ils viennent du ventre, de l’intérieur», soulignait l’humoriste dans notre interview.

Dans cet épisode, il nous emmène au camping. On y voit quelques-uns de ses meilleurs rôles.

Une dernière Mme Pahud pour la route. Avec une théorie sur les végétariens.

Votre opinion

3 commentaires