Actualisé

Rôle de la SuisseFreysinger lance une pétition pour défendre la neutralité

Fait plus que rarissime pour un membre d'un exécutif: le conseiller d'Etat valaisan a choisi de lancer une pétition. Son but: défendre la neutralité de la Suisse face aux pressions qu'elle subit pour s'associer aux sanctions internationales contre la Russie.

Pour Oskar Freysinger, le monde a plus que jamais besoin d'une Suisse neutre.

Pour Oskar Freysinger, le monde a plus que jamais besoin d'une Suisse neutre.

ARCHIVES

Il est exceptionnel pour un conseiller d'Etat de lancer une pétition. C'est pourtant la forme choisie par Oskar Freysinger pour défendre la neutralité de la Suisse face aux pressions qu'elle subit pour s'associer aux sanctions de l'UE et des Etats-Unis contre la Russie. Jeudi à 18 heures, sept heures après sa mise en ligne, elle comptait 640 signatures.

Le monde a plus que jamais besoin d'une Suisse neutre. Or les sanctions des Etats-Unis et de l'UE contre la Russie initient un engrenage de confrontation et de guerre, écrit le conseiller d'Etat UDC valaisan dans sa pétition postée jeudi en fin de matinée sur les réseaux sociaux et adressée au gouvernement et aux autorités politiques suisses.

A la veille du 1er Août, celui qui est aussi conseiller national souligne que «la neutralité est une vertu historique de notre système, ce qu'oublient parfois nos autorités. Or il est plus important que jamais de la préserver, écrit-il.

La forme de la pétition est plutôt un moyen d'expression réservé à des minorités qui veulent se faire entendre par les autorités, et non aux autorités elles-mêmes.

Message sur le mur by Oskar Freysinger.

(ats)

Votre opinion