21.02.2012 à 11:57

Interview«Freysinger trouve que je ne suis pas assez radicale contre l’islam»

Expulsion des étrangers criminels, maîtrise des frontières… Avec un programme largement inspiré du système suisse, Marine Le Pen, candidate à la présidentielle française, compte séduire un électorat déçu par Nicolas Sarkozy et par l’Union européenne.

par
Marie Maurisse Le Matin Dimanche
Laurent Crottet

Votre arrière-grand-mère était de nationalité suisse. Quels rapports entretenez-vous avec notre pays?

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!