Hockey sur glace : Fribourg enchaîne un 5e succès à Bienne

Publié

Hockey sur glace Fribourg enchaîne un 5e succès à Bienne

Les Dragons, plus précis, se sont imposés 3-1 en terres seelandaises. Ce succès leur permet de grimper sur le trône de National League. Mottet s’est offert un doublé.

par
Grégoire Surdez
Yannick Herren (à droite) a inscrit le deuxième but des Fribourgeois. 

Yannick Herren (à droite) a inscrit le deuxième but des Fribourgeois.

KEYSTONE

La dinde a été bien digérée à voir les hockeyeurs fribourgeois et biennois croquer dans la partie avec un bel appétit. Sur la glace de la Tissot Arena, ce sont les Bernois qui ont pris le jeu à leur compte. Pendant dix minutes, il y a eu très peu d’arrêts de jeu et du rythme. Malgré une domination constante, les hommes de Lars Leuenberger ont été incapables de prendre l’avantage. Comme souvent, presque comme toujours pourrait-on dire, Reto Berra a sorti tout l’attirail de la muraille. Après avoir courbé l’échine, le Dragon a pu bomber le torse sur sa deuxième grosse occasion. Killian Mottet, en supériorité numérique, déchirait la garde de Van Pottelberghe, pas tout blanc sur le coup, malgré la violence du coup.

Trois minutes plus tôt, il avait pourtant réalisé l’arrêt du match en volant un but à un Nathan Marchon peut-être coupable d’un léger manque de tranchant au moment de soulever le puck du revers. Reste que la photo de ce «big save» est belle. C’est dans la période intermédiaire que Fribourg a élaboré avec une précision chirurgicale un cinquième succès de rang. Depuis leur défaite au tirs au but à Genève (le 8 décembre), les Dragons surfent sur une vague très intéressante. Les voilà co-leader - avec Zoug qui a joué deux matches de moins - de ce championnat pas comme les autres. Ce tiers médian illustre bien la force actuelle de l’équipe de Christian Dubé.

Doublé pour Mottet

Une solidité défensive parfaite et une réussite offensive marquée du sceau de l’habileté et de la confiance. Cela se traduit par un Yannick Herren qui glisse habilement le puck ras de glace dans un angle impossible. C’est ensuite Killian Mottet qui y va de son doublé en déviant une passe éclairée de Ryan Gunderson. Une fois encore le défenseur américain a fait marcher ses neurones pour le coup en choisissant la palette de son coéquipier démarqué plutôt qu’un envoi alibi dans le tas. Bienne a bien tenté de ne pas abdiquer.

Les Seelandais ont donc poursuivi sur ce mode de domination stérile jusqu’à la réussite de Luca Cunti (49e), qui a eu le don d’offrir un peu de suspense aux téléspectateurs qui n’étaient pas présents à la Tissot Arena. Pas de quoi avaler de travers ses restes de dinde mais juste d’assister à quelques poussées de fièvre biennoise dans le slot fribourgeois.

Bienne - Fribourg 1-3 ( 0-1 0-2 1-0)

Tissot Arena: 0 spectateurs (huis clos)

Arbitres: MM. Hebeisen et Hungerbühler; Obgeweser/Burgy.

Buts: 19e Mottet (Gunderson,Sprunger / à 5c4) 0-1. 33e Herren (Jecker, DiDomenico) 0-2. 37e Mottet (Gunderson, Jecker) 0-3. 49e Cunti (Hügli) 1-3.

Bienne: Van Pottelberghe; Rathgheb, Moser; Forster, Fey; Lindbohm, Stampfli; Bichsel; Künzle, Pouliot, Rajala; Hofer, Ullström, Hügli; Kohler, Nussbaumer, Tanner. Entraîneur: L. Leuenberger.

Fribourg Gottéron: Berra: Sutter, Jecker; Kamerzin, Gunderson; Aebischer, Abplanalp; Bougro; Stalberg, Desharnais, Mottet; Rossi, Walser, Jörg; DiDomenico, Schmid, Herren; Sprunger, Bykov, Marchon. Entraîneur: C. Dubé.

Pénalités: 1x2’ contre Bienne. 4x2’ contre Fribourg Gottéron.

Notes: Bienne sans Lüthi, Ullmer, Kreis, Sartori, Gustafsson, Brunner (blessés). Delémont, Schläpfer (Mondiaux U20) ni Komarek (surnuméraire).Fribourg sans Chavaillaz, Furrer (blessés) ni Brodin (surnuméraire).

Ton opinion

8 commentaires