Hockey sur glace: Fribourg est revenu aux bases contre Lausanne

Publié

Hockey sur glaceFribourg est revenu aux bases contre Lausanne

Les Dragons se sont remis sur le chemin du succès en livrant une prestation propre face à un Lausanne HC à la peine.

par
Grégory Beaud Fribourg

Lorsque Joel Vermin s'est présenté seul face à Reto Berra, c'est comme si Gottéron rejouait le mauvais film de ses trois dernières sorties. Mais le gardien des Dragons a remporté son duel face à l'international suisse. De quoi lancer des Fribourgeois qui patinaient en plein doute depuis quelques matches. Nul doute que si le Lausannois avait fait trembler les filets, la trouille aurait rapidement changé de camp. Mais Fribourg a, ensuite, fait quasi tout juste. Jugez plutôt:

1. Une seule pénalité mineure.

Hormis une sanction pour dureté excessive infligée à Benjamin Chavaillaz pour une bagarre avec Tim Traber (14e), les hommes de Mark French n'ont jamais été pris à défaut par l'attaque lausannoise. Très actifs devant leur gardien, les joueurs de la BCF Arena ont été largement plus mobiles que lors de leurs dernières parties. Un effort plus coordonné qui a étouffé un LHC décidément très peu inspiré. En toute fin de match, Ralph Stalder a écopé d'une pénalité mineure pour un coup de crosse alors que le match était plié. Il s'agissait là de la seule approximation en zone défensive.

2. Une relance sans cesse juste

Jamais la pression lausannoise n'a fait paniquer les défenseurs des Dragons. Le coach Mark French a profité de cette semaine d'entraînement pour réaffirmer certains de ses principes de jeu bafoués récemment. Parmi ceux-ci, la qualité de la relance a fait partie de tirades du technicien canadien. Message reçu 5 sur 5 par ses joueurs. Là où les mauvaises passes se multipliaient contre Genève ou Lugano, les arrières de FR Gottéron ont simplifié leur jeu pour gagner en efficacité. Ce n'est pas un hasard si les 3-1 et 4-1 ont été inscrits sur des contres parfaitement menés.

3. Une zone défensive nettoyée

Si les Christoph Bertschy, Joel Vermin ou Etienne Froidevaux ont été si inexistants, c'est en partie à cause de la compacité fribourgeoise retrouvée autour de Reto Berra. Entre la 10e et la 25e minute, le gardien des Dragons n'a eu qu'un seul tir à stopper. Et encore, l'essai de Tyler Moy (15e) n'avait rien d'une occasion de but. Un chômage technique rendu possible par l'implication défensive sans faille de tous ses coéquipiers. Au final, le Zurichois n'a été alerté qu'à 23 reprises. Et que dire de la dangerosité des essais vaudois? Hormis quelques rares situations chaudes (le poteau d'Antonietti à la 36e, notamment), l'assurance dégagée par Fribourg ressemblait sacrément à celle des rencontres que les Dragons remportaient récemment avec la manière.

Comme quoi, le retour aux bases a fonctionné. Confirmation sera attendue samedi soir à Ambri.

Et Lausanne, dans tout ça? Pris à froid par leurs adversaires, les hommes de Ville Peltonen ont peiné dans les zones clés. Suffisamment rare pour être signalé, Dustin Jeffrey a peut-être livré son plus mauvais match sous le maillot lausannois. Durant 17 minutes de «petits tours» sur la glace, le Canadien n'a absolument rien fait. Si l'on ajoute à sa production offensive inexistante (0 tir cadré), «DJ» a perdu 14 de ses 21 engagements. Avec les lignes No 1 et 2 éteintes par FR Gottéron, Lausanne n'avait tout simplement pas la moindre chance de s'imposer. Autant dire que le match de samedi face à Langnau vaudra cher.

Fribourg - Lausanne 5-2 (2-0 0-0 3-2)

BCF Arena, 6172 spectateurs. Arbitres: MM. Lemelin (USA), Massy; Cattaneo et Duarte.

Buts: 6e Walser (Miller) 1-0. 8e Sprunger (Slater, Holos/5 c 4) 2-0. 41e Kenins (Emmerton) 2-1. 48e Marchon (Mottet, Slater) 3-1. 53e Miller (Mottet) 4-1. 56e Holos (Mottet, Sprunger/ 5 c 4) 5-1. 59e Moy (Junland/5 c 4) 5-2.

Fribourg Gottéron: Berra; Abplanalp, Stalder; Holos, Chavaillaz; Schneeberger, Schilt; M.Forrer; Rossi, Bykov, Micflikier; Mottet, Slater, Marchon; Sprunger, Walser, Miller; Meunier, Schmutz, Vaulcair; Holdener. Entraîneur: French.

Lausanne:Zurkirchen; Junland, Frick; Nodari, Genazzi; Trutmann, Grossmann; Borlat; Vermin, Jeffrey, Leone; Bertschy, Mitchell, Kenins; Moy, Emmerton, Antonietti; Zangger, Froidevaux, In-Albon; Traber. Entraîneur: Peltonen.

Notes:Fribourg Gottéron sans Furrer, Forrer (blessés), Lhotak (surnuméraire) ni Bertrand (pas qualifié). Lausanne sans Herren, Roberts (blessés), Schelling, Simic (surnuméraires) ni Lindbohm (étranger surnuméraire). Tir sur les montants: Antonietti (36e) et Mottet (51e).

Pénalités: 2 x 2' contre Fribourg Gottéron; 5 x 2' contre Lausanne.

Ton opinion