Hockey sur glace: Fribourg et Bienne, leaders solides
Publié

Hockey sur glaceFribourg et Bienne, leaders solides

Les deux clubs ont dominé les débats vendredi, en écrasant Kloten et Zurich. Le LHC et Genève-Servette battus.

Fribourg est dans une phase où le puck roule en sa faveur. (Vendredi 22 septembre 2017)

Fribourg est dans une phase où le puck roule en sa faveur. (Vendredi 22 septembre 2017)

Keystone

Fribourg et Bienne poursuivent leur début de saison idéal. Les Dragons ont dominé Kloten 2-1 alors que Bienne est allé chercher la victoire 4-2 à Zurich.

Gottéron imperturbable

Six matches, cinq victoires. Le Gottéron de Mark French va plutôt bien. Et cela même sans être exceptionnel. Car battre Kloten en ce mois de septembre ne s'apparente guère à un exploit tant les Aviateurs peinent à décoller. Mais même face à un adversaire jugé plus faible, il faut tout de même réussir à l'emporter et Fribourg est dans une phase où le puck roule en sa faveur. Barry Brust fait le boulot entre les tuyaux et même sans Cervenka, Gottéron survit. Poreuse la saison passée, la défense fribourgeoise tient parfaitement le choc en septembre. Rathgeb est utilisé avec parcimonie et les Kienzle, Chavaillaz et autres Schilt ne font pas de bêtises.

Finalement, seul Holos s'est emmêlé les crayons après douze secondes pour permettre à Hollenstein d'ouvrir le score et de poser un handicap aux Dragons. Mais ce Fribourg-là apparaît bien moins fragile que la version Huras 2016/17. Et les nouveaux joueurs savent donner le la. Rossi et Slater ont inscrit les deux buts fribourgeois. La fin de rencontre fut tourmentée pour Sprunger & cie avec des Zurichois qui ont tout donné. En vain. Peut-être que le match aurait été différent si les arbitres n'avaient pas annulé un but d'Hollenstein au deuxième tiers. A 0-2, la tâche des Fribourgeois aurait été plus ardue. Mais la chance fait partie du sport et Gottéron donne l'impression d'avoir une belle martingale.

Comme Bienne d'ailleurs. Les Seelandais ont infligé un troisième revers consécutif à des Zurich Lions qui sont tout perdus. Bienne s'est imposé 4-2 au Hallenstadion. Et surtout les Biennois menaient 3-0 après douze minutes de jeu. Zurich a poussé et est revenu à une longueur, mais les joueurs de McNamara ont encore trouvé les ressources pour maintenir ce but d'avance et s'offrir le 4-2 dans la cage vide via Nussbaumer. Et dire que le nouvel étranger Sam Lofquist ne jouait pas... Au classement, Fribourg demeure leader avec un point d'avance sur Bienne. Un peu le monde à l'envers.

Les clubs lémaniques battus

Lausanne restait sur une sortie positive à Davos avec un succès 6-4 et une élimination 4-2 en Coupe face à Ajoie sans bon nombre de titulaires. Les Vaudois se sont inclinés 4-1, mais ce sont eux qui ont attaqué la rencontre avec les meilleures intentions. Pesonen a pu redonner un peu de couleurs à un power-play lausannois chaotique, mais le tiers médian a causé la perte des Lions. Après deux défaites de rang, Berne ne pouvait pas se permettre un troisième revers. Alors les Ours ont renversé la vapeur entre la 20e et la 40e grâce à Heim, Haas et Raymond. Le transfuge de Bienne s'est même offert un doublé à la 54e. Le LHC devra faire mieux samedi chez lui face à Lugano. Notamment les joueurs comme Froidevaux, Herren et Zangger.

L'autre club lémanique, Genève-Servette, faisait lui aussi le déplacement en terres bernoises. Contrairement aux Vaudois, les Aigles ont réussi à ramener un point de l'Ilfis avec une défaite 3-2 ap face à Langnau. Le bourreau des Genevois se nomme Aaron Gagnon. Le Canadien a en effet réussi le 2-1 et le 3-2 à la 64e. A noter le premier but de la saison pour Tanner Richard côté grenat.

(si)

Votre opinion