Hockey sur glace: Fribourg et la difficile quête du juste milieu
Publié

Hockey sur glaceFribourg et la difficile quête du juste milieu

FR Gottéron s’est incliné face à Lugano, après avoir vainement cherché le bon équilibre entre attaque et défense (1-2).

par
Grégory Beaud, Fribourg

Après avoir pataugé défensivement tant à Berne qu’à la maison contre Davos, Fribourg Gottéron se devait de réagir contre Lugano, à domicile. Face à une équipe en pleine bourre, les Dragons devraient trouver le bon dosage entre allant offensif et cohésion défensive. Pour faire simple, récemment le curseur était uniquement tourné du côté de l’attaque. Et advienne que pourra devant le pauvre Reto Berra qui devait doucement se demander si ses coéquipiers ne le détestaient pas tant il était abandonné entre ses poteaux. Retrouvez le résumé de ce duel dans la vidéo ci-dessous et son compte rendu ici.

L’équilibre à Lausanne?

Contre Lugano, il y a eu du mieux d’un côté de la patinoire. Les sorties de zone ont été maîtrisées et rares ont été les surnombres accordés aux Tessinois. Après quelques rencontres un peu (trop) folles, ce retour aux bases était devenu nécessaire. Avec plus de trois buts par match, FR Gottéron n’a tout simplement pas le talent offensif nécessaire pour marquer d’avantage. Ainsi, avec une équipe mieux regroupée devant lui, Reto Berra a vécu une soirée de travail «normale» avec moins de 30 shoots dans sa direction. Problème? A trop vouloir éviter un nouveau naufrage, les Fribourgeois ont abandonné quelques velléités offensives après l’ouverture du score de Yannick Herren. A trop laisser le puck à leurs adversaires, les hommes de Christian Dubé se sont exposés à un «vieux but» venu de nulle part. Cette attitude attentiste prend évidemment ses racines dans les deux cacophonies récemment produites par les Dragons.

Battus par une des équipes en forme du moment, les Fribourgeois n’ont pas forcément livré une prestation ratée. Loin s’en faut. Tout juste doit-on souligner qu’avec un peu plus d’allant lors d’une seconde période terne, ils auraient pu se mettre à l’abri. Ou du moins ils auraient pu essayer, déjà. Ce mardi soir, le curseur était peut-être un peu trop braqué du côté «défense». A force, les Dragons trouveront peut-être le bon équilibre. A Lausanne, vendredi? Dans une patinoire où ils ont pris deux volées en début de saison (6-1 à deux reprises), il faudra en tout cas commencer par bien défendre sous peine de repartir sur une soirée compliquée pour Reto Berra.

Votre opinion