Crise: Fribourg lâche un million de francs en faveur des plus démunis

Actualisé

CriseFribourg lâche un million de francs en faveur des plus démunis

Le Grand Conseil fribourgeois veut soutenir urgemment les personnes précarisées par la crise du Covid-19.

Le Grand Conseil fribourgeois.

Le Grand Conseil fribourgeois.

Canton de Fribourg

Le Grand Conseil fribourgeois a accepté vendredi un mandat demandant des mesures urgentes en faveur des personnes précarisées par la crise du Covid-19. Le soutien porte sur un million de francs, un montant déjà alloué par le Conseil d'Etat début juin.

Le mandat a été accepté par 98 voix, sans opposition et une abstention. La présidente du Conseil d'Etat Anne-Claude Demierre, en charge de la santé, a salué le soutien apporté par les groupes du Grand Conseil. La magistrate socialiste a remercié tous les acteurs qui ont aidé les personnes vivant dans des situations difficiles.

Le million de francs vise à accroître les partenariats existants avec les institutions et réseaux d'entraide et à renforcer les aides sur trois axes: distribution de produits de première nécessité, octroi d?aide financière aux personnes précarisées, orientation des personnes précarisées vers les dispositifs de soutien existants.

Réponse rapide

La mesure fait partie du deuxième paquet, portant sur 9,5 millions de francs, des mesures d?urgence arrêtées par le canton de Fribourg dans le cadre de la crise du coronavirus. Les dix mandataires avaient déposé leur texte quelques jours, à la fin mai, avant l'annonce de l'exécutif.

Du coup, le mandat a pu être traité rapidement pour être soumis un mois plus tard aux députés. Il relevait notamment que le virus avait affecté "durement les employés en situation précaire, en particulier les employés de maison, les sans-papiers, les faux indépendants ou les employés licenciés sans indemnités de chômage.

(ats)

Ton opinion