Hockey sur glace: Fribourg passe totalement à côté du rendez-vous
Actualisé

Hockey sur glaceFribourg passe totalement à côté du rendez-vous

Si les Dragons ne marquent pas en avantage numérique, il ne gagnent quasi jamais. Mais soyons réaliste, un bon power-play n’aurait pas suffi face à Zurich (0-5).

par
Grégory Beaud, Fribourg

Pour faire trembler les Zurichois, il faut être excellent durant près de 60 minutes. Et encore, cela ne suffit souvent pas pour quitter la patinoire avec les trois points. FR Gottéron en avait d’ailleurs fait l’expérience mardi au Hallenstadion. Particulièrement bons et appliqués, les hommes de Christian Dubé avaient pourtant perdu après prolongation face aux Lions. Alors lorsqu’une équipe est très mauvaise durant 50 des 60 minutes face au «Z», l’addition est forcément salée. Ce 0-5 est d’ailleurs pas loin d’être flatteur tant l’écart entre les deux équipes était presque pénible à regarder.

Power-play en berne

Parfois, cela ne sert pas à grand-chose de faire de grandes théories pour comprendre un match de FR Gottéron. Il suffit juste de regarder si les Dragons ont marqué en power-play pour savoir s’ils ont gagné. Simpliste? Pas tant que cela, justement. Sur les quatorze derniers matches avant la réception de Zurich, Fribourg avait été muet en supériorité numérique à cinq reprises. Résultat: cinq défaites. À l’inverse, seule une de ses neuf victoires a été remportée sans marquer en power-play.

Dès lors cette défaite face à Zurich peut sans autre s’expliquer (en partie seulement) par les 11’35 de pénalités que les hommes de Christian Dubé n’ont pas su exploiter. Après le 0-1 adverse, ils ont été chaotiques durant plus de cinq minute avec un voire deux hommes de plus sur la glace. Dans ces conditions - et on en revient à l’obligation de jouer un match parfait face à Zurich -, il est tout simplement impossible d’espérer quoi que ce soit.

Encore aurait-il fallu jouer

On vient de le dire, Fribourg n’a qu’un minimum de victoires sans être efficace en power-play. Mais contre Zurich, les Dragons auraient-ils vraiment pu espérer sortir de la patinoire avec autre chose qu’une rouste? Il faudrait ne pas être très objectif pour répondre à cette question par l’affirmative tant la prestation des Dragons a été bâclée hormis en début de deuxième période.

Cette saison, ce n'est pas la première fois que FR Gottéron livre un non-match. Il y avait déjà eu un 5-0 de triste mémoire à Ambri très récemment. Et c’est finalement là toute la différence entre les équipes du haut de tableau et celles qui devraient se qualifier sans trop trembler pour les play-off. Zoug, Zurich ou Lausanne ont-ils connu pareils soirées désastreuses? La constance à haut niveau est incroyablement difficile à atteindre. Les cadors cités ci-dessus sont les équipes qui s’en approchent le plus. Fribourg, de son côté, a prouvé qu’il était un cran en-dessous. Et dire que les Dragons pouvaient s’emparer de la deuxième place ce dimanche après-midi. Encore aurait-il fallu jouer.

Votre opinion