Fuite «historique» de «GTA VI»: Rockstar réagit

Publié

Jeux vidéoFuite historique de «GTA VI»: Rockstar sort du bois

Le géant américain acte le piratage dont il a été victime dimanche mais affirme ne prévoir aucunes conséquences «à long terme» pour le développement de son prochain «Gran Theft Auto».

par
Jean-Charles Canet
«Criminal Enterprises», l’affiche d’un récent mode de «Gran Theft Auto Online». Une image figurant en tête du compte Twitter de Rockstar Games. Comme ça, les choses sont dites.

«Criminal Enterprises», l’affiche d’un récent mode de «Gran Theft Auto Online». Une image figurant en tête du compte Twitter de Rockstar Games. Comme ça, les choses sont dites.

dr

«Nous avons été récemment victimes d’une intrusion sur notre réseau professionnel au cours de laquelle un individu ou un groupe d’individus a accédé illégalement et téléchargé des informations confidentielles comprenant des vidéos des premières étapes de développement du prochain «Gran Theft Auto». À ce jour, nous ne prévoyons ni dysfonctionnements de nos services de jeu en ligne, ni des conséquences à long terme sur le développement de nos projets.»

«Nous sommes extrêmement déçus de voir des détails de notre prochain jeu partagé de cette manière. Notre travail sur «Gran Theft Auto» va se poursuivre comme prévu et nous restons tout aussi motivés qu’auparavant pour vous proposer, à vous les joueurs, une expérience qui dépassera réellement vos attentes. Nous vous tiendrons informés bientôt et, bien sûr, nous vous présenterons ce jeu lorsqu’il sera prêt. Nous vous remercions du soutien que vous nous exprimez dans ces circonstances particulières.»

C’est confirmé

C’est donc confirmé, Rockstar Games, développeur d’une des franchises les plus phénoménales du secteur, a bien été victime de la plus importante fuite de l’histoire du jeu vidéo avec, désormais dans la nature, des éléments qui dévoilent une partie du gameplay de sa prochaine superproduction en développement depuis de longues années (et à la sortie non encore divulguée).

Suite au vol de la propriété intellectuelle du studio, le pirate de «Gran Theft Auto VI» a manifesté son intention de parvenir à un «deal» avec Take Two, maison mère de Rockstar Games, tout en menaçant mesure de faire fuiter encore plus d’éléments sensibles, notamment ceux ayant trait au code source du jeu. L’affaire est donc loin d’être terminée.

Ton opinion

0 commentaires