Hockey sur glace: Furrer blessé: Gottéron peut-il s'en remettre?

Publié

Hockey sur glaceFurrer blessé: Gottéron peut-il s'en remettre?

Le défenseur international devra mettre un terme à sa saison. Encore un coup dur pour les Dragons.

par
Grégory Beaud
Un nouveau coup dur vient frapper FR Gottéron.

Un nouveau coup dur vient frapper FR Gottéron.

Keystone

En une semaine, FR Gottéron a-t-il tout perdu? Parfaitement relancé par un bon match à domicile face à Zurich mardi dernier, les Dragons ont ensuite enchaîné les tuiles. Défaite catastrophique à Rapperswil et revers rageant à la maison contre Berne. Avec ce zéro pointé, les hommes de Mark French ont abattu tous leurs jokers puisqu'ils comptent désormais cinq points de retard sur la huitième place occupée par GE Servette.

Fragilité reconnue

Déjà à la limite de la rupture, ils ont dû encore faire face à un problème de taille: Philippe Furrer doit mettre un terme à sa saison. Selon le club, il «a subi sensiblement la même blessure que lors de son absence du mois d'octobre (côtes). Il sera absent des patinoires pour une durée indéterminée et ne jouera probablement plus cette saison.» Réputé pour sa fragilité, l'arrière n'a donc disputé que 25 matches pour la première de ses trois saisons de contrat à la BCF Arena.

Coup dur ou coup fatal pour FR Gottéron? La sagesse recommanderait la patience au nom de la fameuse incertitude du sport. Mais le constat est autrement plus alarmant. Les Dragons peinaient à marquer de buts, voilà qu'ils se sont affaiblis durablement dans le secteur qui tenait récemment la route. Et si l'arrière-garde était un des points forts des dernières semaines, c'était principalement grâce à l'apport de Philippe Furrer. Enfin remis de sa première blessure aux muscles abdominaux, le défenseur de 33 ans livrait à nouveau de solides prestations. Lors des quatre sorties précédent sa blessures, il avait totalisé près de 24 minutes de présence sur la glace.

Pas d'étranger

Le directeur sportif Christian Dubé a annoncé le renfort de Dan Weisskopf en provenance d'Ajoie pour les deux matches du week-end. Certes, l'arrière biennois fera le nombre. Peut-être sera-t-il même une bonne surprise. Laissons-nous surprendre. Mais il faut être réaliste: sans leur défenseur suisse No 1, les Fribourgeois risquent probablement de regarder les play-off à la télévision entre deux déplacements sans enjeu à Rapperswil ou Davos. Toute autre issue serait à classer dans la catégorie «sacrées surprises».

Car la réalité économique de FR Gottéron étant ce qu'elle est, la marge pour engager un défenseur étranger pour compenser cette lourde perte n'existe tout simplement pas. Selon nos informations, l'activation d'une nouvelle licence pour un joueur importé n'est pas à l'ordre du jour, faute de moyens. Dans ces conditions, la morosité prédomine. Et les cinq points de retard sur la barre paraissent bien compliqués à combler. Certes l'impact offensif de Philippe Furrer ne devrait pas trop manquer (0 but, 7 assists). Mais dans une défense qui peine parfois à faire preuve de rudesse, le Bernois avait le mérite de montrer l'exemple. C'est une certitude: en ce lundi, FR Gottéron a perdu plus qu'un joueur.

Ton opinion