Publié

SociétéFutur CH passe à l'offensive

La fondation réclame des mesures superprovisionnelles face à la campagne de l'OFSP «Love Life».

par
Cléa Favre

Futur CH exige dans un communiqué la fin immédiate de la campagne de l'OFSP de prévention contre le VIH. Un avocat représentant 35 enfants et jeunes vient de demander des mesures superprovisionnelles, suite à ce qu'il estime être une provocation. A savoir la mise en ligne de la version longue du clip de l'OFSP mardi.

Le communiqué précise que l'OFSP étant la première instance juridique, l’avocat "est obligé d’attendre sa réponse pour ensuite la contester devant le Tribunal administratif fédéral". Futur CH affirme qu'elle "ne se contentera que d’un constat du Tribunal fédéral reconnaissant que la campagne entière avec ses films et affiches a été illégale".

Votre opinion