Partenariat: Gagner un million à la Loterie Romande, c'est empocher un million!
Actualisé

PartenariatGagner un million à la Loterie Romande, c'est empocher un million!

Depuis le 1er janvier, celle ou celui qui gagne jusqu'à un million de francs à des jeux de loteries et paris est exonéré de tout impôt communal, cantonal ou fédéral sur le revenu. Une aubaine pour les joueurs.

par
Victor Fingal
Eric Markus du kiosque Eden à Genève se réjouit de l'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur les jeux d'argent. Certains de ses clients ne voient plus leur intérêt de jouer en France.

Eric Markus du kiosque Eden à Genève se réjouit de l'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur les jeux d'argent. Certains de ses clients ne voient plus leur intérêt de jouer en France.

Victor Fingal

Empocher un million de francs net, c'est possible. C'est même la norme aujourd'hui pour les gains unitaires de loteries, de paris sportifs et hippiques. Une conséquence directe de la nouvelle loi sur les jeux d'argent qui est entrée en vigueur au 1er janvier.

Dorénavant, seule la somme qui dépasse le million est soumise à l'impôt. Cette part, mais cette part seulement, est considérée par les autorités fiscales comme revenu et donc taxée comme tel l'année durant laquelle le gain est remporté.

Une bonne nouvelle pour les joueurs

Prenons l'exemple d'un heureux joueur qui gagne un million. La Loterie Romande lui versera, déjà dans les dix jours ouvrables suivant son jour de chance, son gain net. Renseignements pris auprès d'une fiduciaire, le gagnant a toutefois l'obligation de déclarer sa fortune à la fin de l'année. Mais il sera taxé entre 1 et 1,2 pour mille en moyenne selon sa situation de famille, la commune ou le canton de résidence. On est loin des ~30-40% d'impôts sur le revenu qui étaient auparavant prélevés sur les gains de loterie au-dessus de 1000 francs.

«Cette nouvelle loi, je l'applaudis des deux mains, se réjouit Eric Markus du kiosque Eden à Genève. C'est une excellente nouvelle pour les joueurs. Je travaille dans un canton frontalier et déjà des clients me disent qu'ils vont cesser de jouer en France maintenant que la fiscalité est avantageuse chez nous.»

Votre opinion