Berne - Gardes du Vatican obligés de payer la taxe militaire
Publié

BerneGardes du Vatican obligés de payer la taxe militaire

Le Conseil fédéral a refusé d’exonérer les gardes suisses de la taxe d’exemption de l’obligation de servir pendant la durée de leur engagement dans la Cité du Vatican.

par
comm/jbm
Les gardes du pape au Vatican.

Les gardes du pape au Vatican.

DR

La Commission de la politique de sécurité du Conseil national a adopté un projet de loi qui prévoit une exonération de la taxe d’exemption de l’obligation de servir (TEO) pour les gardes suisses. Le Conseil fédéral reconnaît que les gardes suisses effectuent un engagement particulier qui est favorable à la réputation de la Suisse à l’étranger. Il est cependant opposé à une dérogation pour les gardes suisses en matière de TEO, car ceux-ci effectuent à l’étranger non pas un service militaire, mais un service de police pour un État étranger. Ils n’exercent pas non plus une activité indispensable en faveur de la population suisse qui donnerait droit à une exonération de la TEO. Lors de révisions passées de la législation militaire, le Parlement a d’ailleurs renoncé à introduire une telle exception.

Une dérogation légale en faveur des gardes suisses enfreindrait l’interdiction de discriminer d’autres confessions, car seuls les Suisses professant la foi catholique romaine sont admis au service de l’État de la Cité du Vatican. De plus, elle irait à l’encontre du principe de l’égalité de traitement de tous les assujettis à la TEO, a annoncé mercredi le Conseil fédéral dans une prise de position sur le sujet.

Votre opinion