Publié

RussieGardien arrêté pour avoir torturé et tué un détenu

Nouveau scandale dans un camp en Russie. Un maton a été arrêté après avoir tué un détenu en lui bandant le visage avec du tissu.

Lundi, des surveillants du camp de Iaroslavl ont été arrêtés après la diffusion d'une vidéo les montrant torturant un détenu.

Lundi, des surveillants du camp de Iaroslavl ont été arrêtés après la diffusion d'une vidéo les montrant torturant un détenu.

DR

Un surveillant d'un camp pénitentiaire russe a été arrêté pour avoir tué un détenu, ont indiqué mardi les autorités locales, au lendemain de l'arrestation de plusieurs gardes d'un autre camp pour des faits de tortures.

Le surveillant est accusé d'«abus de pouvoir» et de «violences» sur un prisonnier du camp pénitentiaire de Briansk, dans l'ouest de la Russie, selon un communiqué de l'antenne régionale du Comité d'enquête. Selon les enquêteurs, le surveillant a «immobilisé le prisonnier, puis bandé son visage avec du tissu, ce qui a causé sa mort par asphyxie». Les faits ont eu lieu dimanche, d'après la même source.

Cette nouvelle détention intervient au lendemain de l'arrestation de six surveillants d'un camp pénitentiaire de Iaroslavl, à 250 km de Moscou, pour les mêmes faits d'«abus de pouvoir» et de «violences».

Onde de choc

Vendredi dernier, montrant plus d'une dizaine de surveillants de ce camp en train de porter des coups violents à un détenu qui hurlait, menotté et allongé sur une table. Cette vidéo a provoqué une onde de choc en Russie, où les tortures, les humiliations et les passages à tabac de prisonniers ne sont pas rares.

Ces violences et mauvais traitements dans les prisons et camps pénitentiaire sont régulièrement dénoncés par les familles des prisonniers, mais aussi par les défenseurs des droits de l'homme.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!