Publié

Hockey sur glaceGary Sheehan: «Dimanche, je coache le match No 7»

Entretien avec l'entraîneur du HC La Chaux-de-Fonds, mené 3-2 dans son quart de finale contre Ajoie, trois heures avant le coup d'envoi du match No 6.

-Gary Sheehan, serez-vous sur un terrain golf dimanche après-midi?

-Mais cela ne va pas ou bien? Non, je serai à la patinoire des Mélèzes pour préparer le match No 7 contre Ajoie.

-Vraiment?

-Oui, parce que ce soir on va gagner.

-Vraiment?

-Oui. Depuis que la pression a changé de camp, j'ai senti un changement dans le vestiaire. Les gars apportent davantage d'attention à la gestion du détail. Ils sont plus concentrés aussi.

-Cela suffira-t-il à rendre vos étrangers plus productifs, eux qui ne supportent pas la comparaison avec le duo Roy-Desmarais dans la série?

-Je l'espère. Mais il ne faut pas blâmer que nos étrangers. Nous avons tous commis des erreurs dans ce duel. Moi-même, j'ai pris une ou deux mauvaises décisions. Surtout, nous avons eu le tort de donner de l'espoir à Ajoie en nous relâchant dans la partie No 1. On menait 4-1 et on les a laissés revenir à 4-3.

-Est-ce à dire que vous avez pris votre adversaire de haut?

-Pas du tout, nous ne ferions jamais cette erreur. Notre tort a peut-être été de ne pas nous faire assez mal pour aller provoquer la chance. Ce qu'Ajoie, qui a su nous déstabiliser avec son jeu physique, a su faire.

-Comment se sent-on quand on se retrouve au pied du mur?

-Motivé, très motivé.

Ton opinion