Actualisé

Offensive israélienneGaza: le bébé du miracle est finalement décédé

Extraite du ventre de sa mère décédée dans un bombardement à Gaza, la petite Shaïma avait été sauvée in extremis la semaine dernière. Le bébé est mort mercredi.

La petite Shaïma n'aura vécu que 5 jours.

La petite Shaïma n'aura vécu que 5 jours.

Shaïma avait été extraite du ventre de sa mère décédée dans un bombardement et sa naissance accueillie comme un miracle en pleine dévastation dans la bande de Gaza. Mais le bébé est mort mercredi, a annoncé un médecin.

Elle «souffrait d'une insuffisance respiratoire, consécutive à l'arrêt cardiaque de sa mère avant qu'elle ne naisse. Cette insuffisance a provoqué l'étouffement soudain du bébé», a expliqué jeudi Abdelkarim al-Bawab, responsable de la maternité de l'hôpital Nasser de Khan Younès (sud).

>> Retrouvez les derniers événements ici

Les coupures d'électricité en cause

«Les coupures d'électricité permanentes ont joué un rôle: les tubes utilisés pour insuffler de l'oxygène ne fonctionnaient pas correctement», a ajouté le Dr al-Bawab.

Selon des proches, des chasseurs F-16 israéliens ont tiré deux missiles le 25 juillet sur le domicile de Shaïma al-Cheikh, 23 ans, et de son époux, dans une zone densément peuplée du centre de l'enclave palestinienne.

Shaïma était décédée durant le transport à l'hôpital après être restée une heure coincée sous les décombres. Son mari, un journaliste de radio, a été grièvement blessé.

Une césarienne avait été pratiquée pour extraire le bébé, qui a reçu le nom de sa mère. «Dieu a protégé cet enfant pour moi», se consolait sa grand-mère, Mirfat Qanane.

(AFP)

Votre opinion