Hockey sur glace – GE Servette cueille un point mérité à Zoug
Publié

Hockey sur glaceGE Servette cueille un point mérité à Zoug

Les Aigles ont égalisé en deux fois lors de la dernière minute avant de perdre en prolongation.

par
Grégoire Surdez
(Zoug)
Carl Klingberg inquiète la défense genevoise et Gauthier Descloux.

Carl Klingberg inquiète la défense genevoise et Gauthier Descloux.

Patrick Straub/freshfocus

Une fin de match de folie. Voilà ce que GE Servette s’est offert pour ces retrouvailles avec ce Zoug qui l’avait balayé en finale du championnat au mois de mai dernier. Menés assez injustement de deux longueurs (4-2), les Aigles ont égalisé lors de l’ultime minute alors qu’ils évoluaient sans gardien. Un final rocambolesque, avec deux buts signés Vermin et Winnik, qui est donc venu récompenser une très solide performance collective des Genevois. Si le troisième point est venu de la crosse de Djoos lors de la prolongation, il ne gâche en rien le bilan de la soirée des Aigles.

Car Zoug reste Zoug, un champion pétri de talent. Tout ne tourne pas encore à bloc du côté de la Bossard Arena, mais on sent bien qu’il s’agit juste d’une question de temps. Un titre, ça se digère, au même titre qu’un rôle de finaliste. Ce n’est sans doute pas un hasard si les deux équipes ont distribué quelques cadeaux entre deux éclairs. Cela a commencé d’entrée de jeu par la bourde de Luca Hollenstein qui a relâché un puck et fait le bonheur de Daniel Winnik, lancé à pleine vitesse. Le Canadien porte une grosse part de la réussite offensive des Aigles sur ses larges épaules.

C’est surtout un laxisme défensif qui a permis à Zoug de renverser le cours d’un match bien mal engagé. Simion, deux fois, et Herzog ont semblé plier l’affaire. Mais comme s’il fallait confirmer que malgré un bilan comptable décevant, GE Servette sait faire preuve de caractère prouvant au passage qu’il n’est pas vraiment en crise. La bonne volonté est là. Elle s’est caractérisée par une domination totale sur toute la seconde moitié du match. Et malgré la défaite dans la prolongation, GE Servette a sans doute livré son meilleur match depuis un bon bout de temps.

Zoug - GE Servette 5-4 (2-1 1-1 1-2)

Bossard Arena. 6524 spectateurs. Arbitres: MM. Stricker, Borga, Altmann, Gnemmi.

Buts: 2e Winnik (Tömmernes) 0-1. 4e Simion (Hansson) 1-1. 20e Simion (Kovar) 2-1. 21e Herzog (Lander, Martschini) 3-1.27e Jooris (Winnik, Tömmernes / 5c4) 3-2. 51e Suri (Martschini, Hansson / 5c4) 4-2. 60e (5913) Vermin (Jooris) 4-3. 60e (59’51 Winnik (Vatanen, Jooris / à 6c5) 4-4. 63e Djoos (Simion) 5-4.

Zoug: Hollenstein; Hansson, Stadler; Cadonau, Djoos; Schlumpf, Gross; Wüthrich, Kreis; Simion, Kovar, De Nisco; Martschini, Lander, Herzog; Klingberg, Allenspach, Suri; Hofer, Leuenberger, Bachofner. Entraîneur: Dan Tangnes.

GE Servette: Descloux; Jacquemet, Tömmernes; Vatanen, Le Coultre; Karrer, Maurer; Smons; Vouillamoz, Filppula, Winnik; Moy, Jooris, Miranda; Völlmin, Vermin, Patry; Riat, Berthon, Smirnovs; Cavalleri. Entraîneur: Pat Emond.

Notes: Zoug sans Zehnder, Muller ni Senteler (blessés). GE Servette sans Rod, Richard, Pouliot, Antonietti, Chanton ni Mercier (blessés). 48e temps-mort GE Servette. de 57’37 à 59’13 et de 59’48 à 59’51 Genève sort son gardien au profit d’un 6e joueur de champ.

Pénalités: 4x2’ contre Zoug; 2x2’ contre GE Servette.

Votre opinion