12.11.2015 à 22:37

Hockey sur glaceGE Servette l'emporte aux tirs au but

Le club genevois s'est imposé 4-3 tab contre le leader zurichois ce jeudi soir aux Vernets.

Keystone

Matt D'agostini a offert à GE Servette sa quatrième victoire en cinq parties, contre le leader Zurich qui plus est, lors d'un match avancé de la 20e journée de LNA. Le Canadien a signé un triplé et a également transformé son penalty dans la séance décisive pour permettre aux Aigles de l'emporter 4-3 au terme d'une rencontre animée, passionnante et serrée.

Avec les retours de blessure de D'Agostini et de Matthew Lombardi (absent depuis six semaines), et même si ce dernier est tout sauf au maximum de ses capacités, le GSHC possède incontestablement toutes les qualités pour jouer les premiers rôles dans ce championnat. Toutes à l'exception peut-être de la plus importante: la régularité. Ainsi les Grenat ont livré un premier tiers-temps d'excellente facture, ouvrant la marque par D'Agostini à la 11e au coeur de leur redoutable power-play, le meilleur de la Ligue.

Mais, alors qu'elle dominait, la formation de Chris McSorley s'est laissée surprendre sur un tir de Mike Künzle à la 18e, avant de rater complètement son entame de deuxième période. Une absence qui, face aux Lions, ne pardonne presque jamais et Kris Foucault s'est chargé de le rappeler aux Vernets (27e).

GE Servette s'est alors réveillé et le public s'est enflammé sur un déboulé de Lombardi, dont la pointe de vitesse a été déterminante pour l'égalisation signée D'agostini à 4 contre 5 (33e). Pourtant, encore une fois trop lents au démarrage, le GSHC et Robert Mayer ont dû s'avouer vaincu devant Roman Wick à la 44e. Il leur a fallu une nouvelle réalisation de leur intenable Canadien pour arracher la prolongation à 58 secondes du terme de la partie.

En résumé, les Genevois ont tenu la dragée haute à un leader qui n'avait été que peu inquiété depuis sa lourde défaite 4-0 chez lui face aux Aigles (neuf succès pour une défaite jusqu'à ce jeudi soir). Mais ils ont bien failli perdre tout le bénéfice de leur prestation à cause de leur irrégularité crasse. Les Grenat, qui comptent désormais trois points d'avance sur la barre, auront tout le voyage vers Davos, samedi, pour y songer.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!