Hockey sur glace: Ge/Servette, le bon exemple à suivre
Publié

Hockey sur glaceGe/Servette, le bon exemple à suivre

Décimée par les suspensions, la troupe de Pat Emond a quand même battu Zurich (3-2 ap). Une fois encore, le coach québécois a fait tout juste.

par
Grégoire Surdez, Genève
Sport-Center

Ge/Servette a su se jouer des circonstances. Privés de six joueurs suspendus, les Aigles ont renversé Zurich en faisant preuve d’un esprit de corps remarquable. Il faut espérer que les coupables (Riat, Le Coultre, Omark, Mercier), celui qui a des circonstances atténuantes (Fristche) et le malheureux accusé à tort (Tömmernes) auront apprécié le travail de ceux qui ont su répondre présent à leur place.

Retrouvez ici notre compte-rendu du match.

La farce d’Ambri a laissé des traces. Elle a secoué un vestiaire qui en avait un peu gros sur la patate. Le pétage de plomb, consécutif à un non match, à une ribambelle de décisions arbitrales douteuses, aurait pu avoir des conséquences néfastes sur le long terme.

Il fallait donc une réaction immédiate. Limpide. Il fallait que les absents aient tort. Qu’ils aient même une pointe de remords à laisser leurs coéquipiers se dépatouiller contre les Zurich Lions.

Emond a encore fait tout juste

C’est ce scénario qu’a su écrire Pat Emond. En dédramatisant la situation avant le match. En faisant confiance à des joueurs peu utilisés ces derniers temps. Et en faisant passer le message que pour gagner un match, c’est mieux de le jouer avec sa crosse et ses patins qu’avec sa langue ou ses coudes. Une fois encore, le Québécois a fait tout juste.

Le temps d’une soirée, les Aigles sont donc redevenus cette équipe qui aime déjouer les pronostics. Le temps d’une soirée, l’engagement a pris le pas sur le talent. C’était sans doute moins flamboyant que d’ordinaire. Mais nul doute que la prestation collective livrée contre le Z est le bon exemple à suivre.

Le résumé de la rencontre en images.

MySports

Votre opinion

26 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Parti pris

16.01.2021, 18:17

Le bon exemple à suivre???? Vous rigolez au Matin??? Vos bureaux sont annexés aux Vernets??? Le GSHC n’est en aucun cas un « exemple à suivre »! Le comportement général de cette équipe et de son staff est scandaleux avec en point d’orgue, la fin de match à Ambri. Cette dernière reflète parfaitement la mentalité de cette équipe de « casseurs » mal élevés! Cautionner ce genre d’équipe est complètement irrespectueux envers vos lecteurs! La ligue est également coupable! Pourquoi laisser Sierre leur prêter un étranger quand les leurs dont suspendus??? C’est trop facile....Bref, le Matin, vous êtes vraiment au fond du bac, un peu comme la mentalité du GSHC!

Zolet

16.01.2021, 18:07

Bravo à GSHC qui a su donner la bonne réponse envers cette pseudo justice sportive qui n'a aucune ligne de conduite. Arbitrage toujours pas à la hauteur du hockey suisse et un juge unique, toujours alémanique, pour qui le hockey n'est que théorique. A quand un trio de juges représentant les nos trois régions?

De Zazko

16.01.2021, 17:37

La sanction contre Mercier me semble totalement disproportionnée; pas évidement qu’il a vraiment voulu •se payer » l’arbitre. Et c’est un Fan du LHC qui le dit.