10.10.2020 à 22:26

Hockey sur glaceGE Servette perd son hockey contre Ambri

Les Aigles ont concédé un revers inattendu contre des Tessinois qui n’ont rien volé.

von
Grégoire Surdez, Genève
Les Genevois ont mis genou à terre face aux Tessinois.

Les Genevois ont mis genou à terre face aux Tessinois.

Keystone

Les Aigles sont entrés dans le match comme ils avaient terminé la veille, à Zurich, où ils avaient effectué une remontada avant de s’imposer aux tirs au but. Ils ont mis une pression folle sur une équipe d’Ambri, laminée devant son public par Rapperswil. Les Tessinois s’étaient coltiné plus de cinq heures de voyage et se sont présentés sur la glace des Vernets avec une brouette pleine de joueurs blessés. Luca Cereda ne pouvait aligner que deux joueurs étrangers. Pendant dix minutes, on a bien cru que la soirée des visiteurs allait être très compliquée face aux artistes associés de Pat Emond. C’est même un cauchemar qui se dessinait lorsque Jannick Fischer a été logiquement renvoyé au vestiaire pour charge immonde contre la bande.

Plutôt que de punir son adversaire et de traduire sa domination par l’ouverture du score, c’est le moment qu’ont choisi les Aigles pour commencer à pêcher par orgueil et à déjouer. Une fois l’orage passé, les Léventins ont profité d’une supériorité numérique, la 2e de ce premier tiers-temps, pour ouvrir la marque. Marco Müller a conclu d’un tir sur réception un joli dessin de Michael Fora et Dominic Zwerger. Pas de quoi crier au scandale car avant cela, les Tessinois s’étaient déjà ménagé deux ou trois très grosses chances de but parfaitement écartées par Daniel Manzato, titularisé face à ses anciens coéquipiers.

Passifs en box-play

La première pause n’aura pas vraiment remis GE Servette sur les bons rails. Passifs en box-play, les Aigles ont concédé le 2-0 avec un homme de moins. Même sanction à la 35e avec Matt D’Agostini à la finition. De quoi redonner deux longueurs d’avance aux visiteurs puisque Tanner Richard avait réduit le score à la 30e. Brouillons et nerveux, à l’image d’un Linus Omark pas dans son assiette, les Aigles ont eu le mérite de ne pas abandonner. Juste avant la 2e pause, c’est Noah Rod qui pouvait convertir une superbe passe de Tömmernes. Commencer lultime période en supériorité numérique avait tout de l’occasion en or pour égaliser. Mais comme tout au long d’une soirée pénible, les Aigles auront confondu vitesse et précipitation dans les vingt dernières minutes pour permettre à Ambri de cueillir trois points qui n’ont rien d’un hold-up.

GE Servette – Ambri-Piotta 2-3 (0-1 2-2 0-0)

Les Vernets. 3922 spectateurs

Arbitres: MM. Salonen et Müller; Kehrli/Duarte.

Buts: 18e Müller (Zwerger, Fora / 5c4) 0-1. 23e Horansky (à 5c4) 0-2. 30e Richard (Jacquemet/ à 4c5!) 1-2. 35e D’Agostini (Flynn, Kneubuehler/ à 5c4) 1-3. 40e Rod (Tömmernes) 2-3.

GE Servette: Manzato; Jacquemet, Tömmernes; Karrer, Maurer; Mercier, Le Coultre; Smons; D. Riat, Vermin, Omark; Patry, Fehr, Winnik; Moy, Richard, Rod; A. Riat, Berthon, Smirnov; Vouillamoz.

Ambri: Ciaccio: Fora, NGoy; Hächler, Fischer; Fohrler, Pezzulo; Dotti; D’Agostini, Müller, Zwerger; Kneubuehler, Flynn, Horansky; Dal Pian, Kostner, Grassi; Trisconi, Goy, Bianchi; Mazzolini.

Pénalité: 8x2’ + 10’ (Fehr) contre GE Servette. 5x2’ + 5’ (Fischer) contre Ambri Piotta.

Notes: GE Servette sans Völlmin, Miranda (blessés), Kast, Fritsche (surnuméraires) ni Guebey (Ticino Rockets). Ambri sans I. Dotti, Novotny, Nättinen, PInana, Incir. 58’28 temps mort GE Servette. De 58’28 à 59’’07 et de 59’41à la fin du match, GE Servette sans gardien.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
13 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Un supporter

11.10.2020 à 09:28

Quand on voit Zurich avoir aussi de la peine à Rappi, on peut se douter qu'ils avaient laissé pas mal de force à Zurich

Inzo

11.10.2020 à 09:05

Hop Gottéron et l article il est ou vive Fribourg

Marredeça

11.10.2020 à 08:11

Charge immonde? J’en ai vu des bien pire réalisées par des Genevois, la carrière de Daniel Bang s’en souvient encore...