Actualisé 03.03.2016 à 22:52

Hockey sur glaceGE Servette remporte le premier acte face à FR Gottéron

Le club genevois recevait les Fribourgeois aux Vernets. Les grenats s'imposent 3-1 (1-0 1-0 1-1).

Keystone

Genève-Servette n'a connu aucune difficulté pour remporter le premier match des quarts de finale des play-off de LNA face à Fribourg Gottéron (3-1). Les deux équipes se retrouveront samedi à Fribourg.

Fribourg Gottéron n'est pas encore entré dans les play-off et Genève-Servette à moitié. Mais cela a suffi aux Genevois pour prendre l'ascendant sur leur adversaire. Les Fribourgeois ont manqué leur affaire sur le plan des émotions. Longtemps la partie a rassemblé à une rencontre du tour de qualification, sans aucune saveur particulière.

Le public comptait sur le retour de Chris Rivera aux Vernets pour électriser le match. Las, le Genevois de Gottéron est passé à travers. La première pénalité du match fut pour lui et elle a coïncidé avec l'ouverture du score par D'Agostini à la récupération d'un tir sur la transversale de Rod (11e).

Le meilleur compteur de Genève-Servette avait, lui, faim de glace. Puni pour sa nonchalance et son insolence dit-on dans les coursives genevoises, D'Agostini avait passé les deux derniers matches du tour de qualification en tribune. Pour les play-off, Chris McSorley a redonné sa chance au topscorer au détriment de Tom Pyatt, surnuméraire pour la première fois de la saison. Le Canadien a répondu présent.

Les Genevois ont pris un ascendant presque décisif avec un deuxième but inscrit en infériorité numérique sur un contre mené par Rubin et conclu par Kast (25e). Cette fois-ci, Benjamin Conz n'a rien pu faire face au duo genevois. Le portier jurassien a été de loin le meilleur joueur de Gottéron. Il a multiplié les arrêts pour tenir son équipe dans le match. En face, Robert Mayer a lui aussi livré une grande partie. Le gardien aux racines tchèques a pleinement rassuré avec son entrée réussie dans les play-off.

Le succès des Servettiens est entièrement mérité. Seul bémol, le trop grand nombre d'occasions gaspillées tout au long de la partie. Finalement, les Genevois ont dû rester extrêmement concentrés jusqu'à la 58e lorsque Lombardi a pu marquer dans la cage désertée par Conz. Sprunger a pu sauver l'honneur en supériorité numérique à 34'' du terme de la rencontre.

Fribourg Gottéron doit une revanche à son public. Les hommes de Gerd Zenhäusern devront être autrement plus entreprenants s'ils veulent bousculer ce Genève-Servette là.

(ATS)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!