05.10.2019 à 10:28

Hockey sur glaceGE Servette va mieux. Vraiment?

Le vestiaire des Aigles veut se persuader que l’équipe patine dans la bonne direction. Mais les Genevois se sont inclinés à Rapperswil.

par
Sport-Center

Ils n’étaient pas vraiment mécontents de leur match. Mais ils n’avaient pas non plus le sourire aux lèvres. Il est vrai qu’il est difficile d’avoir la banane lorsqu’on quitte Rapperswil avec une défaite dans ses valises. Battu pour la 3e fois de rang, GE Servette doit pourtant chercher des raisons de ne pas se taper la tête contre les murs.

Pendant deux bons premiers tiers, les Genevois ont posé leurs serres sur le jeu. Après trois sorties très compliquées (à Lugano, contre Fribourg et à Zoug) où ils n’avaient pas vu le puck, ils ont enfin proposé quelques mouvements intéressants. Mais s’ils ont su exercer une solide domination, il se sont heurtés à un gardien certes excellent, mais qu’ils ont grandement contribué à mettre en valeur.

Dans le dernier geste, les joueurs de Pat Emond ont été maladroits et très légers. A commencer par les leaders supposés qui ont failli. On pense là à cette première triplette expérimentale composée de Noah Rod, Daniel Winnik et Tommy Wingels. Non seulement le trio a manqué de conviction devant le but, flirtant souvent avec une certaine forme de nonchalance assez désagréable, mais il a surtout été bien passif sur le plan défensif, lorsque Casey Wellmann lui a démontré par deux fois comment mettre de l'énergie et de l'habileté au moment de conclure. Une soirée à oublier pour ces trois hommes qui n’ont pas ménagé leur peine autant qu’il en ont eu devant Melvin Nyffeler.

Malgré le résultat brut, le vestiaire grenat veut se persuader que l’équipe patine dans la bonne direction. La situation actuelle est certes difficile mais prévisible. La jeunesse, le poids des absents (Tömmernes, Richard, Kast) et un début de saison en apesanteur expliquent ce contrecoup passager. Mais GE Servette va mieux, entend-on. Vraiment? On attendra le match de samedi soir contre Davos pour valider la thèse et ne pas terminer la semaine sur un zéro pointé.

Grégoire Surdez, Rapperswil

----------

Rapperswil - GE Servette 2-0 ( 1-0 0-0 1-0)

SGKB Arena: 3488 spectateurs.

Arbitres: MM. Fluri et Schrader, Progin et Wolf.

Buts: 19e Wellmann (Rowe) 1-0. 48e Wellmann (Clark) 2-0.

Rapperswil Lakers: Nyffeler; Vukovic, Dufner; Hächler, Maier; Egli, Randegger; Gähler, Schmückli; Clark Dünner, Wellmann; Kristo, Rowe, Rehak; Hüsler, Schlagenhauf, Casutt; Mosimann, Ness, Spiller.

GE Servette: Mayer; Karrer, Maurer; Jacquemet, Olsson; Mercier, Le Coultre; Smons; Wingels, Winnik, Rod; Miranda, Fehr, Maillard; Wick, Smirnovs, Douay; Tanner, Bozon, Simek.

Notes: Rapperswil sans Cervenka, Schweri Profico ni Forrer (blessés). GE Servette sans Tömmernes, Völlmin, Richard, Kast Antonietti, Fritsche (blessés) ni Berthon (malade). Dès 57’17'', GE Servette sans gardien.

Pénalités: 3x2’ contre Lakers; 4x2’ contre Genève-Servette.

Pour les détails du match, cliquez ici.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!