Hockey - Genève fait le break d’entrée à Zurich
Publié

HockeyGenève fait le break d’entrée à Zurich

Les Grenat se sont imposés 1-2 au Hallenstadion lors du premier acte de la demi-finale. Ils ont repris l’avantage de la glace aux Zurichois.

par
Grégory Beaud
(Zurich)

En l’absence de Gauthier Descloux, toujours blessé, Daniel Manzato n’a pas eu droit à une entame de match de tout repos. Dès la 4e minute, le gardien des Aigles a vu Sven Andrighetto se présenter seul face à lui, sans succès. En fin de période initiale, c’est Axel Simic qui a eu une grosse occasion. Le Gruérien du Hallenstadion, particulièrement remuant, a profité des nombreuses absences (Hollenstein, Rautiainen, Krüger, Pedretti) pour bénéficier d’un important temps de jeu. Le second tiers-temps a vu les joueurs de Rikard Grönborg poursuivre sur leur lancée. Roman Schlagenhauf a lui aussi bénéficié d’une grosse chance sur une passe d’Axel Simic (23e). Là encore, Daniel Manzato s’est montré très solide.

En fin de période, les choses se sont sacrément accélérées. Il y a d’abord eu l’ouverture du score d’Henrik Tömmernes (37e, 0-1) en supériorité numérique. Meilleur compteur depuis le début des play-off, le défenseur suédois a trompé Ludovic Waeber d’un tir précis et puissant de la ligne bleue. A quelques dixièmes de seconde de la seconde pause, Eric Fehr a bien cru doubler la mise. Mais la réussite a été annulée pour un hors-jeu de Daniel Winnik. Le Canadien s’est en effet retrouvé pris en faute pour quelques centimètres en entrée de zone. Rageant.

Pire, Linus Omark a écopé d’une pénalité de deux minutes peu après. Ryan Lasch en a profité pour tromper Daniel Manzato depuis derrière la ligne de but. Une erreur qui n’a toutefois pas eu trop de conséquence puis que Tömmernes y est allé de son doublé à nouveau en supériorité numérique (48e, 1-2). Les Aigles ont ensuite tenu bon jusqu’à la sirène finale malgré une crispante période de supériorité numérique de deux minutes à la suite d’une faute de Marco Miranda. Mardi, Genève accueillera Zurich fort de l’avantage de la glace.

Zurich Lions - Genève-Servette 1-2 (0-0 0-1 0-2)

Hallenstadion, 50 spectateurs (guichets fermés). Arbitres: MM. Wiegand, Piechaczek; Schlegel et Altmann.

Buts: 37e Tömmernes (Winnik/5 c 4) 0-1. 42e Lasch (Sigrist/5 c 4) 1-1. 48e Tömmernes (Omark/5 c 4) 1-2.

Zurich Lions: Waeber; P.Baltisberger, Geering; Trutmann, Berni; Meier, Marti; Capaul; Prassl, Roe, Andrighetto; Bodenmann, Sigrist, Lasch; Hayes, Diem, Riedi; Simic, Schäppi. Wick; Schlagenhauf. Entraîneur: Grönborg.

Genève-Servette: Manzato; Jacquemet, Tömmernes; Karrer, Le Coultre; Guebey, Völlmin; Smons; Vermin, Richard, Rod; Vouillamoz, Winnik, Omark; Moy, Fehr, Miranda; A.Montandon, Kast, Berthon; Patry. Entraîneur: Emond.

Notes: les Zurich Lions sans Blindenbacher, C.Baltisberger, Krüger, Noreau, Pettersson, Rautiainen, Morant, Pedretti ainsi que Hollenstein (blessés). Genève-Servette sans Mercier, Descloux, Maurer (blessés), Asselin, Smirnovs, A.Riat, M.Montandon ainsi que Fritsche (surnuméraires). But annulé: Fehr (hors-jeu, 40e). Zurich sans gardien de 58’16’’ à la fin du match.

Pénalités: 4 x 2’, 1 x 10’ (Wick) contre Zurich; x 2’ contre Genève-Servette.

Votre opinion