Publié

TravauxGenève internationale: Berne va délier les cordons de sa bourse

La Confédération devrait accorder une première avance de 19 millions de francs pour des travaux dans la Genève internationale. Bénéficiaires: l’OMS et à la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Une vue d'une dalle de réunion de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à Genève.

Une vue d'une dalle de réunion de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à Genève.

ARCHIVES, Keystone

Le Conseil fédéral a fait mercredi la proposition au Parlement d'accorder une première avance de 19 millions de francs pour des travaux dans la Genève internationale.

Les fonds sont destinés à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et à la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FISCR).

Le Parlement se prononcera dans le cadre du premier supplément au budget. Le prêt sans intérêts de 14 millions pour l'OMS sera utilisé pour la planification de la construction, début 2017, d'une extension au siège existant de l'organisation.

Berne prévoit d'accorder ultérieurement un autre prêt de quelque 140 millions de francs. Lorsque la construction, qui permettra d'accueillir 1100 bureaux supplémentaires sera achevée, l'OMS procédera à ses propres frais à la rénovation du bâtiment principal existant.

Du côté de la FISCR, il s'agit de démolir et de reconstruire le bâtiment existant. La nouvelle construction devrait être inaugurée en 2019, à l'occasion du 100e anniversaire de la FISCR.

Les coûts globaux (loyer pour des locaux provisoires compris) sont budgétés à quelque 50 millions, un montant qui inclut le prêt de 5 millions pour la planification. Le prêt total, qui sera soumis au Parlement, prendra la forme d«un prêt sans intérêts remboursable sur 50 ans.

(ats)

Votre opinion