Publié

Hockey sur glaceGenève n'a plus gagné à Zoug depuis... 1766 jours

Ce mardi, les Aigles vont tenter de gagner là où ils vivent une série de défaites qui semble interminable.

par
Grégory Beaud

De l'équipe qui se présentera ce mardi soir sur la Bossard Arena, ils ne sont quatre joueurs à pouvoir dire «J'y étais». Jonathan Mercier, Noah Rod, Arnaud Jacquemet et Juraj Simek font office de rescapés de l'escouade victorieuse à Zoug ce mémorable 30 novembre 2014. Timothy Kast ou Eliot Antonietti avaient également participé, mais ils sont blessés et ne prendront donc pas part à la rencontre de ce mardi soir.

Lors du match en question, Janick Schwendener gardait les buts genevois... avec le casque du HC Davos, club qui l'avait prêté pour une brève période.

Lors du match en question, Janick Schwendener gardait les buts genevois... avec le casque du HC Davos, club qui l'avait prêté pour une brève période.

Lors de ce succès 0-2 acquis grâce à des buts de Romain Loeffel et Kevin Romy, un homme avait été le héros insolite: le gardien Janick Schwendener. Le Grison avait été l'un des neuf (!) gardiens à passer par les Vernets lors de cette saison record. Aligné durant neuf rencontres, il avait donc signé un blanchissage pour le moins surprenant lors d'une saison marquée par une absence longue durée de Robert Mayer alors que celui-ci venait tout juste de revenir d'Amérique du Nord.

L'équipe victorieuse à Zoug en 2014.

L'équipe victorieuse à Zoug en 2014.

Depuis? Une litanie de défaites. Dix pour être précis avec seulement deux points arrachés de haute lutte en prolongation. Bref, la patinoire de Suisse centrale est devenue, petit à petit, un endroit où il ne fait pas bon être genevois.

Mayer: zéro pointé

Et il ne faut pas bon être portier genevois, d'ailleurs. Un homme a d'ailleurs vécu de nombreux tourments là-bas: Robert Mayer. Le gardien international suisse a été titularisé huit fois sur les dix défaites et n'a pas terminé la rencontre à deux reprises. Il avait même été chassé à la 26e minute après avoir encaissé quatre buts. C'était le 9 mars 2017.

Il y a également eu cette sortie mémorable en play-off alors qu'il ne restait que quelques secondes à jouer en fin de première période. C'était lors des séries de 2017. Genève ne s'était pas relevé. Robert Mayer non plus puisqu'il avait été chassé deux fois dans cette série avant de céder sa place à Christophe Bays pour l'ultime match.

Gauthier Descloux, qui sera très probablement titularisé ce mardi, a disputé deux des dix rencontres perdues dans la Bossard Arena. Peut-être sera-t-il moins traumatisé que son coéquipier et néanmoins concurrent pour la place de titulaire?

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!