Egypte: Genève restitue une tablette antique volée

Publié

EgypteGenève restitue une tablette antique volée

Le Ministère public genevois a remis un vestige archéologique à l'Egypte.

Cette tablette est vielle de plus de 4000 ans.

Cette tablette est vielle de plus de 4000 ans.

Ministère public genevois

Une tablette en albâtre des sept huiles sacrées a été restituée à l'Egypte, à la demande d'une femme qui l'avait achetée à un marchand connu. Or ce vestige archéologique vieux de plus de 4000 ans avait été volé.

Le Ministère public genevois, qui a ouvert une enquête pour escroquerie, a remis mercredi l'objet à l'ambassade d'Egypte à Berne, a-t-il annoncé. Alertée par une spécialiste, la plaignante s'est aperçue que cette tablette avait été découverte lors de fouilles archéologiques à Saqqâra, en 1996. Elle avait probablement été volée dans le magasin de fouilles, avant d'être exportée.

La tablette en question, datée de la 5e ou de la 6e dynastie, avait été gravée entre 2460 et 2150 avant l'Ere chrétienne pour un haut dignitaire de l'entourage immédiat du roi. Les sept huiles étaient utilisées depuis la plus haute antiquité égyptienne pour les rituels funéraires afin d'assurer la résurrection du défunt dans le cycle éternel de la vie.

(ats)

Ton opinion